La frénésie immobilière du maire de Chilly Mazarin

Mardi 28 novembre, réunion publique à Chilly Mazarin sur le projet Découflé. La mairie à la manœuvre. Monsieur Beneytou serait il devenu un adepte de la démocratie participative ? Ne rêvons pas ! Le maire qui commence à avoir un lourd passif démocratique n’est pas là pour discutailler. Le projet est décidé ! Il n’est pas question de revenir dessus. La réunion peut commencer…

De quoi s’agit il donc ?

Découflé, société allemande, possède un terrain de 3,5 ha à l’angle de l’impasse  François Mouthon et de l’avenue François Mitterrand et à deux pas du parc du Château. Ce terrain est actuellement occupé par l’usine du propriétaire, fabricant de machines à faire des cigarettes et par une demi douzaine de petites entreprises locataires. La diminution de la consommation de tabac et la baisse régulière des effectifs ont amené la société à vouloir délocaliser ses activités résiduelles et à se débarrasser du terrain.

Découflé a donc informé la mairie. Compte tenu du classement du terrain en industriel 2 solutions s’offraient à elle : continuer à louer ses bâtiments et son terrain ou vendre à une autre société, ce qui n’aurait modifié en rien l’équilibre du quartier. C’était sans compter avec la frénésie immobilière de Monsieur Beneytou. Sautant sur l’occasion, il a immédiatement mobilisé ses services et ses réseaux pour concevoir à cet endroit un projet immobilier de 500 logements, une école, un hôtel et des commerces, se faisant fort d’obtenir de sa majorité municipale résignée une modification du PLU.  Découflé  n’en attendait pas tant. Banco ! Au lieu de percevoir des loyers ou de revendre à une entreprise, cette société va vendre un terrain dont les droits à construire seront décuplés. Belle affaire et beau scandale au détriment de la qualité de vie des Chiroquois !

De fait ce nouveau quartier est une aberration et un leurre pour les futurs habitants qui achèteront des logements à plus de 4000 euros le m2 et témoigne d’un mépris insensé pour la qualité de vie de la population actuelle.

Une aberration et un leurre pour les futurs habitants.

Dans le détail, les logements seront dans des bâtiments R+3 séparés par des rues de 12m. L’espace entre les immeubles sera donc faible, ce qui n’est nulle part le cas à Chilly Mazarin où les prospects sont généralement importants. Cela est dû, bien entendu, à la faible emprise au sol (37% du total du terrain) nécessitée par les contraintes environnementales.  Les logements seront dans la partie Est du terrain, l’hôtel et le groupe scolaire de 14 classes étant quasiment …en bordure de la bretelle d’autoroute. Aucune protection phonique ni anti-pollution n’est prévue alors que cet endroit est celui qui est le plus exposé aux vents d’ouest dominants et qu’un mur antibruit existe au nord de cet espace pour protéger le quartier du château.. Comment peut on envisager faire vivre des enfants toute la semaine dans une école non protégée du bruit de l’autoroute, de la pollution et du bruit des avions ?Ceci sans parler des habitants et des clients de l’hôtel. Voici à ce sujet un extrait de l’étude Airparif de 2006 sur la pollution le long des autoroutes.

photo

 Et Monsieur Beneytou ose parler d’un éco-quartier parce qu’il va y avoir quelques systèmes de récupération d’eau de pluie, des toitures végétalisées et quelques arbres supplémentaires. L’écologie comme argument de vente. De qui se moque t-on ?

L’architecture dont Monsieur le Maire est si fier tient, quant à elle, d’un concept « nouveaux riches » clinquant, donc démodable rapidement, qui confirme la volonté de l’édile de « relever » le niveau social « bien bas » de notre population. Peu importe que le projet ne s’intègre pas à l’urbanisme existant.

Autre point qui tient du vœu pieux et de l’argument de vente : la présence de commerces. Quand on connaît la situation très difficile du commerce à Chilly, comment peut on envisager implanter des commerces durables sur une zone de chalandise aussi faible ? Peut on imaginer la venue de véhicules extérieurs alors que les places de stationnement seront limitées ?

Un mépris insensé pour la qualité de vie de la population actuelle.

Monsieur Beneytou qui nous a habitués à des décisions aussi scandaleuses qu’aberrantes comme la destruction de la MJC ou l’achat de l’immeuble signal s’est découvert une vocation de grand bâtisseur. Ce projet suit donc celui du terrain de la MJC et de quelques autres. Aucune étude d’impact sur la circulation insupportablement saturée alors qu’il y aura 1000 voitures supplémentaires incluses à la circulation déjà dégradée de la ville. Les participants à la réunion ont eu beau jeu de rappeler cela. Aucun effet. Droit dans ses bottes, Monsieur Beneytou a réponse à tout avec des arguments surprenants du genre «  On ne va pas laisser les autres villes construire sans construire nous mêmes » (sic) ou « je ferai une bretelle de sortie en bas de l’impasse François Mouthon pour fluidifier la circulation ».  Ce dernier argument ne peut être qualifié vulgairement que de « foutage de gueule ». Pourquoi ?  Cette bretelle est impossible à réaliser et pas souhaitable. Le dénivelé est important. Elle déboucherait sur la bretelle actuelle et surtout l’impasse deviendrait un axe majeur d’accès à l’A6. Imaginez le bazar ! Sans compter que l’État est maître d’ouvrage dans cette affaire. Le représentant du promoteur n’a pas été en reste  pour avancer des arguments fallacieux. Selon lui, ce projet a été principalement conçu (rien que pour ça, pas pour de l’argent), en prévision des développements de transports en commun qui verront le jour dans 4 ou 5 ans. En attendant bonnes gens, circulez…si vous pouvez. Quand on pense que les voies de ce nouvel ensemble seront bi-passantes et qu’une d’entre elles donnera sur l’avenue Pierre Brossolette qui est bloquée une bonne partie de la journée. Et dans tout cela, rien sur les aménagements pour les cyclistes, rien sur la facilitation de l’accès à la gare et le passage dangereux sur le pont de l’autoroute. Le pire dans cette affaire, c’est que, compte tenu du suivisme de la majorité municipale, il sera difficile d’empêcher la réalisation de ce projet. Il reste que nous devons tout faire pour qu’à minima le groupe scolaire de l’école du centre ne soit pas déplacé et soit reconstruit rue François Mouthon à son endroit actuel. Il en va de la santé des enfants

Nous sommes donc aujourd’hui face à un projet à la Beneytou, pas réfléchi ou alors de la veille. Un urbanisme au fil de l’eau, sans cohérence où ce sont les projets qui déterminent la réglementation du droit à construire et pas le contraire. Ou plutôt si, une certaine cohérence guidée par la petite musique qui court dans la tête de notre maire, qui lui dit que dans 3 ans il y a de nouvelles élections, qu’il y a trop de représentants des classes populaires dans cette ville et que l’élection par hasard ne se reproduit pas deux fois. Et si on changeait la population !

Hervé Pierre MALTRUD

Conseiller Municipal

Stéphanie ATGER
Publié le par CHILLY CITOYEN SOLIDAIRE | Laisser un commentaire

le tract de novembre

TRACT NOVEMBRE 2015

TRACT NOVEMBRE 2015-2

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

129 morts ! Et maintenant ?

rts6zomJ’écris ce billet dans la douleur de la vue des images qui tournent en boucle sur les écrans du monde entier au lendemain des attentats de Paris et de Saint-Denis. Quel monde allons nous laisser à nos enfants, à nos petits enfants ?… Qui sont les responsables ? Qui prendra enfin les mesures né- cessaires pour éradiquer ce mal au nom duquel on tue dans nos villes, dans nos rues, dans les salles de spectacles, dans les bars, dans les restaurants ? Quel est ce mal ? Le fanatisme, certainement, islamique, vraisemblablement, comme le rapporte la presse !… Parce qu’il faut que la pensée religieuse reste belle au lieu d’être le support de la violence d’un fanatisme inhumain, les musulmans doivent, sans stigmatisation, être en pointe dans ce combat contre cet absurde, cette barbarie, ces assassinats organisés, cette mafia obscurantiste qui défend des intérêts criminels ! Que dit, que fait, le Conseil Représentatif du Culte Musulman, hormis une condamnation bien molle des attentats, si ce n’est fomenter des guerres intestines pour placer les pions des uns et des autres sur le damier constitué des cercueils qui s’alignent et qui s’aligneront encore ? Comment et où sont recrutés les imans ? Que font les familles, les amis, les relations, de ces assassins, si ce n’est ne rien voir jamais ? Ne rien comprendre jamais ? Pourquoi revendiquent-ils toujours leur droit à une innocence constitutive ? Pour ne pas être légitimement inquiétés ? Par peur des menaces proférées par ces malades qui doivent être arrêtés ? Parce que les bras des assassins qu’ils côtoient sont innervés par « Dieu » ? Quel Dieu ? Celui de la haine ? Celui de la mort ? Celui qui joue avec le diable ? Celui qui se joue des hommes ? Celui qui désigne les « bons » et les « mauvais » sur de fausses valeurs ? Celui qui est abî- mé par Ses prêcheurs ? Celui que des pervers utilisent pour que l’on tue en Son Nom, en leurs noms, pour qu’ils accèdent au pouvoir par la mort des autres, le moyen d’assouvir leurs fantasmes… Il faut que chacun prenne ses responsabilités citoyennes, humaines, seulement humaines, pour enrayer cette machine immonde qui conduit au chaos ! Il faut que les informations remontent vers les autorités de justice ! Il faut que l’École Républicaine et Laïque reprenne ses droits, son droit de cité, dans nos sociétés en déshérence d’humanité !…

Christian Cibert

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

A propos de la gare, la ville prend elle vraiment ses responsabilités ?

 

gare de chilly2 175

Dans le journal municipal de M.Beneytou du mois d’octobre 2015, le maire informe que des familles Roms occupent illégalement un terrain à la gare, que la mairie a pris toutes les mesures administratives et de  sécurité en soudant l’armoire électrique et que cette situation va cesser.

La réalité est moins rose comme d’habitude. Depuis des années maintenant le problème rom se pose à nos communes sans que les gouvernements quels qu’ils soient ou l’union européenne  le résolvent. Tout le monde se renvoie la patate chaude et les familles roms se déplacent au gré des expulsions et des terrains libres dans un contexte d’exaspération des populations locales, d’inhumanité, d’exploitation politique et d’insalubrité. Dans le cas de Chilly, c’est la deuxième fois en quelques années que cela se produit. Le premier cas, derrière le cimetière, s’était résolu par le départ volontaire des familles après de nombreuses négociations et avec un suivi  minutieux de la situation par la mairie. Aujourd’hui  la municipalité actuelle fait le minimum. Elle dépose plainte, elle saisit ERDF et dans le même temps elle laisse pendant des semaines des tas d’immondices joncher le sol sur le chemin qui mène à la gare. Il a fallu de nombreuses interventions pour qu’un camion vienne chercher ces ordures qui depuis recommencent à prospérer. Mieux même, le camion en question dans ses manœuvres a heurté deux poteaux électriques avec des fils qui pendent comme en témoignent les photos ci jointes. Il aurait été tellement plus simple de mettre une benne. Par ailleurs, la soudure de l’armoire électrique dont se vante la mairie n’est plus qu’un souvenir comme le montre l’autre photo… Bref une situation désastreuse. Il est temps que le maire s’intéresse vraiment au problème et arrête de se glorifier dans son journal. Nous entrons bientôt en hiver, les familles resteront probablement là jusqu’au printemps et la situation ne va pas s’arranger.

gare de chilly 170 gare de chilly 173 gare de chilly2 177

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Cantines et Repas de Substitution

mtp_scolarite-restauration-index_001

Au prétexte de laïcité et de posture diététique, la municipalité de Chilly-Mazarin a décidé de ne plus distribuer de « repas de substitution » alors que du « porc » est servi dans les cantines scolaires. Monsieur Béneytou, le maire de Chilly-Mazarin, estime en effet que « ce ne serait pas un drame si, deux à trois fois pas mois, certains élèves ne mangeaient pas de viande dans les cantines scolaires de la commune »… Et pourquoi pas ? Pourquoi devoir remplacer systématiquement la viande de porc par celle d’un autre animal ? Pourquoi ne pas proposer un plat de haricots ou de lentilles (légumes qui contiennent les mêmes protéines dites de « bonne qualité » que la viande elle-même) en accompagnement de la viande de porc et dont se serviraient ceux dont la coutume, la philosophie, la religion, leur interdit de manger du porc ? À titre d’information, la viande est essentiellement (mais pas uniquement) une source de protéines dites de « bonne qualité nutritionnelle » vis-à-vis des besoins métaboliques humains. Pour qu’une source de protéines soit reconnue comme telle, il suffit qu’elle contienne des quantités significatives de huit aminoacides : isoleucine, phénylalanine, valine, méthionine, leucine, thréonine, lysine, tryptophane, ce qui est le cas des protéines animales et des protéines végétales synthétisées par les légumineuses. Pour donner un ordre de grandeur, les besoins en protéines « de bonne qualité » sont de 60 g par jour (toutes sources confondues) chez l’adulte ; ceux d’un enfant en âge scolaire sont compris entre 20 et 30 g… Ainsi, sur le plan strictement diététique sur le quel monsieur le maire (et son conseil municipal) assoit sa décision, à l’encontre de ce que croient nombre d’entre nous, ce serait même une bonne chose que de la chaire animale ne soit pas systématiquement incluse dans nos menus quotidiens. La seule question qui vaille est de savoir si la municipalité, par le biais des cantines scolaires, a la légitimité de mettre en application cette vérité nutritionnelle, ce dont je doute… Si la décision de notre édile n’est pas nutritionnelle, alors, peut- être, est elle budgétaire ? La réponse est encore : non ! puisque lepoulet élevé en batterie (dans des conditions industrielles déplorables, mais là n’est pas le problème) est au même prix que le porc, voire moins cher… Alors quelle est-elle ? Elle est éminemment politique, construite sur la méconnaissance de ce qu’est la laïcité que notre maire conçoit comme l’exclusion DU religieux dans la vie communale alors qu’elle interdit l’immixtion DES religieux dans le politique (et réciproquement) ce qui n’est pas la même chose… Selon la loi de 1905 — dite de séparation de l’Église et de l’État —, les prêtres, les religieux, une communauté (ou ses représentants) qu’elle soit confessionnelle ou non, ne peuvent imposer leurs préceptes, leurs idéaux, aux élus chargés d’administrer la cité, comme la cité ne peut contribuer d’une façon ou d’une autre à la vie matérielle des prêtres et des religieux sous forme d’une rémunération (par exemple) ; l’Alsace fait exception pour des raisons historiques. Ceci ne signifie pas que la pensée religieuse, l’athéisme même, doivent être exclus de la cité, puisqu’ils sont de la liberté de chacun à la condition que « chacun » respecte les lois de la République et la liberté de pensée des autres ! La loi de 1905 n’interdit ni la pratique d’un culte, ni le recours à des références culturelles, et donc religieuses, de la part de ceux, croyants ou non-croyants, qui sont en charge de la cité à la condition que ces idéaux ne président pas à leurs prises de décisions. La laïcité est l’inclusion de toutes les religions, de toutes les philosophies dans la vie de la cité qui doit être administrée pour le bien commun en excluant toute incidence d’un quelconque dogmatisme théiste ou athéiste qui serait promu par quelque prosélyte. Les laïcs, par définition, forment le peuple des croyants des religions au sein desquelles les prêtres, considérés ici au sens large du terme, sont des guides spirituels. Les laïcs sont le commun des mortels. La laïcité a t-elle balayé d’un trait de plume — celui de la loi de 1905 —, toutes les pratiques religieuses antérieures à sa promulgation ? Justifie-t-elle l’interdiction de ces pratiques ? Non !… Mille fois non !… Manger du porc ou ne pas manger de porc est-il un fait religieux qui a une incidence sur la vie de la commune ? Il ne m’appartient pas de répondre sur la nature divine de l’interdiction de manger du porc. Cette interdiction a d’abord été inscrite dans la Torah qui interdit de consommer des animaux qui  n’ont pas le pied fendu et qui ne ruminent pas. Le porc, dont le pied est fendu mais qui ne rumine pas, y est défini comme un animal impur, habité par le Diable comme cela est écrit dans la Bible ; cette interdiction a été reprise dans le Coran. Manger ou ne pas manger de porc est devenu un fait de la cité qui s’inscrit dans une longue tradition, même s’il est fondé par des préceptes religieux, au même titre que les arts religieux et les pèlerinages dont personne ne nie la légitimité. Le fait de manger ou ne pas manger de porc n’a aucune incidence sur la gestion de la commune hormis la confection des menus des cantines scolaires. En revanche, refuser de servir un repas de substitution, c’est s’opposer à cette tradition ancestrale, c’est nier l’existence du pluralisme de pensée qui fait la société, c’est réduire le poids de deux grands monothéismes qui existaient bien avant 1905, c’est inscrire dans l’illégalité certaines coutumes, c’est afficher un parti pris intrusif dans la liberté de chacun de pratiquer sa religion, c’est contraire au termes mêmes de la loi de 1905, c’est un acte anti-laïc, presque religieux, puisqu’il privilégie ceux dont la religion, dont la coutume, intègre le fait de manger du porc : les chrétiens !… Il en serait de même si l’on choisissait de ne jamais servir de porc dans les restaurants scolaires de la République Française dont on connaît les traditions alimentaires, acte à consonance partisane qui privilégierait les juifs et les musulmans au détriment des chrétiens… Face à la date d’écriture du Coran, soit vers l’an 632 (de notre ère), face à l’émergence du Nouveau Testament, soit entre les années 50 et 200 (de notre ère), face à la date (présumée) des premiers écrits de la Torah, soit en l’an -600 (de notre ère), face à ces milliers de pages et d’années de coutumes, qui est Monsieur Beneytou ? Un quidam devenu maire qui obéit aux idéaux d’extrême droite sans penser à mal puisqu’ils sont « dédiabolisés » par quelques ténors de « Les Républicains », le néo-parti vieillissant dirigé par celui qui voulait nettoyer la France au Karcher et dont il se réclame en décapant l’Histoire et l’actualité à l’eau pas très claire…

~ Christian, 11.09.2015 ~

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

NON A LA SUPPRESSION DU PLAT DE SUBSTITUTION DANS LES CANTINES DE CHILLY MAZARIN

 

CHILLY-CITOYEN-SOLIDAIRE

« RASSEMBLEMENT RÉPUBLICAIN »

Sans titreGroupe indépendant d’opposition municipale

                                                                            Septembre 2015

La municipalité de Chilly Mazarin s’apprête à supprimer, dans les restaurants scolaires, le plat de substitution qui permettait depuis de nombreuses années aux enfants qui ne mangent pas de porc de disposer d’une autre viande ou de poisson.

Pour expliquer cette mesure, la municipalité invoque la « laïcité », sans savoir ce que ce mot recouvre. Les cantines proposaient-elles des repas Hallal ou Casher avant que M.Beneytou devienne maire ? Évidemment non !… Est-ce que les parents en choisissant l’option du plat de substitution, affichent leur opinion  ou leur religion? Encore une fois, non !… En fait M.Beneytou résume la laïcité et le vivre ensemble à un morceau de viande. Va-t-il en parallèle supprimer le poisson du vendredi sous prétexte  d’une connotation religieuse contraire à la laïcité ? On n’ose le croire.

La décision scandaleuse de la municipalité est une provocation. Elle divise la population et ouvre la porte à l’exclusion des enfants éduqués dans cette tradition comme l’ont dit Christian Estrosi et Alain Juppé dont M.Beneytou se dit proche. Elle vise à séduire un électorat fermé, voire les cadres du Front National. Elle s’inscrit dans le contexte d’une campagne idéologique, politicienne et destructrice qui a déjà permis à la municipalité actuelle de fermer la MJC.

Nous ne méritons pas cela ! Nous appelons les parents d’élèves et les Chiroquois à refuser cette mesure discriminatoire et à exiger de la municipalité qu’elle renonce à ce projet contraire à toute déontologie en maintenant le plat de substitution ou en instaurant le choix entre deux plats tous les jours et pour tous les enfants, comme le proposent par exemple tous les restaurants d’administration ou d’entreprises.

Contact : Hervé Pierre MALTRUD (conseiller municipal), Henri FIORI, Habib HANANA

Tel : 06.79.92.33.10

Courriel : chilly.citoyen.solidaire@gmail.com

Blog : chilly.citoyen.solidaire

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

QUI EST RESPONSABLE DE LA SECURITE DES CHANTIERS A CHILLY MAZARIN ?

 Personne apparemment. Qu’on en juge !  Rue François Mouthon sur le chantier qui jouxte le magasin de pompes funèbres, face à la rue de l’école, on peut voir :

Un câble électrique énorme  qui passe devant la vitrine du magasin en pleine rue et à hauteur d’homme

Deux tableaux électriques non protégés et non fermés

On n’ose faire un mauvais lien en la nature du commerce et la qualité d’une installation scandaleuse. Quand la mairie va-t-elle réagir ?

chantier 001 chantier 003

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Nous l’avions annoncé. M.Beneytou l’a fait !

Impôts-locaux

Nos impôts locaux augmentent. Le 30 juin 2015, le Maire a décidé de supprimer un abattement fiscal, représentant une augmentation maximum de 160 € (selon lui) sur la taxe d’habitation. Au lendemain des recours sur les élections départementales et municipales, le couperet tombe. Comme d’habitude, la majorité ex UMP ne nous surprend pas.

Comment en est-on arrivé là ?

Certes, la situation financière des communes est difficile. Le gouvernement PS baisse les dotations à destination des collectivités locales au lieu de réaliser les réformes nécessaires (où en est par exemple la réforme annoncée de la fiscalité locale ?). Est ce que cela justifie que le Maire augmente nos impôts si rapidement ? Non assurément. La chambre régionale des comptes, lors de son audit, faisait état d’une situation financière saine malgré des charges de fonctionnement importantes qu’elle expliquait par la faiblesse des transferts de compétences vers Europ’Essonne. Pourquoi alors se précipiter pour augmenter nos impôts d’autant que le Maire nous indique que la future agglomération prendra à son compte beaucoup des charges de notre ville ?

La raison est bien sûr cachée comme tous les projets de la municipalité. M.Beneytou anticipe les dépenses pharaoniques qu’il n’avait pas annoncées dans son programme (destruction de la MJC et de la maison des ados, salle des fêtes, triplement de la police municipale..). Parallèlement, il sait que les charges de la nouvelle agglomération seront déduites, à l’euro près, des dotations qu’elle nous versera. Il va donc falloir trouver des nouvelles ressources et M.Beneytou les a trouvées.

Au lieu de réaliser des économies et d’adopter le principe absolu de sobriété comme nous l’avions proposé lors des municipales, le maire s’engage dans la voie du gaspillage et des dépenses inconsidérées. Le contribuable paiera.

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Quand Monsieur Beneytou mélange les genres

cropped-cropped-la-plume-parlante-proLes habitants de Chilly Mazarin viennent  de recevoir une lettre de M.Beneytou concernant la décision du conseil d’Etat  sur le recours en annulation des élections municipales déposé par la liste Rezgui.  Jusque là rien d’étonnant. Il est normal que les habitants soient informés que la juridiction administrative suprême confirme les élections de mars 2014.

Ce qui l’est moins, c’est la teneur de la lettre. Le Maire aurait pu prendre de la hauteur. Tout le contraire. Au lieu de publier sereinement les arguments retenus par le Conseil d’Etat pour asseoir sa décision et de tracer des perspectives apaisées pour notre ville,   le Maire, puisqu’il s’agit d’une lettre du Maire, se lance dans une diatribe politicienne et polémique à l’encontre des auteurs du recours.  Les termes sont revanchards comme« Après 37 ans d’un règne sans partage… » ou donneurs de leçons comme «… en politique, il faut savoir prendre acte de la décision… » ou encore  « une obsession  procédurière qui fait perdre du temps et de l’argent aux Chiroquois… » .  Bref un langage qui n’est pas à la dimension d’un maire mais à celle d’un chef de faction politique.

Loin de nous l’idée de venir au secours des auteurs du recours. Tout le monde connaît nos rapports avec eux et Ils sont assez grands pour le faire. Loin de nous également la volonté de dicter à M.Beneytou ce qu’il veut dire à ses adversaires. Nous aurions beaucoup de mal à le faire, tant nos positions sont éloignées des siennes. Ce qui est choquant dans cette lettre, c’est l’utilisation des fonds communaux pour publier un tract de parti car c’est de cela qu’il s’agit. Voilà un texte imprimé en couleur et distribué à la population qui aura coûté pas loin de 2000€ pour le bénéfice exclusif du parti politique qui gouverne notre ville. Nous avons, en d’autre temps, protesté contre l’utilisation à des fins électorales faite par la maire précédente de Chilly Magazine. Nous ne pouvons donc laisser passer ce nouveau dérapage qui ne nous donne pas beaucoup d’illusions  sur une gestion municipale déjà bien entamée par les décisions insupportables sur la culture et l’urbanisme..

La démocratie citoyenne est décidemment un long combat.

 

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

L’hypocrisie et le mensonge comme ultimes recours

burn-out

Le Conseil d’Etat vient de rendre sa décision. Il a rejeté clairement la demande du PS et de Mme Rezgui d’annuler les élections municipales de mars 2014. Cela n’empêche pas les tenants de l’ancienne municipalité d’en remettre une couche et d’essayer de ne pas perdre la face sur leur blog anonyme, où le poing et la rose ont disparu, en tronquant et détournant les conclusions du Conseil d’Etat.

Soyons clairs jusqu’au bout : l’annulation des élections ne nous aurait pas chagrinés tant la municipalité Beneytou se comporte de manière ignoble avec la MJC et massacre tout ce qu’il y avait de bien à Chilly. Nous étions prêts à repartir au combat. Nous n’aurons pas l’occasion de le faire. Tant pis. Nous ne courons pas comme d’autres après les places…

Malgré tout,  nous ne voulons pas que la décision du Conseil d’Etat soit l’occasion pour les tartufes de la municipalité Rezgui de se faire une virginité à bon compte sur les arguments qu’ils ont utilisés à notre encontre. Nous avions dit, dés le début de la procédure, que les arguments utilisés ne tenaient pas debout politiquement et juridiquement et notamment ceux qui concernaient la liste du Rassemblement Républicain Chilly Citoyen Solidaire.

 

Mettre en cause le droit pour une liste de se maintenir au second tour parce que l’origine politique de sa tête de liste est de gauche et que tout ce qui est de gauche doit se rallier automatiquement au PS, il faut oser. Personne n’a dit aux « meilleurs juristes de Chilly Mazarin » que cette ineptie n’avait aucun sens en droit et que, d’ailleurs, plus grand monde ne souhaitait se rallier politiquement au PS depuis longtemps. Les juges ont dû bien rire devant cet argument qui tient d’un impérialisme de pacotille. Ils ne l’ont même pas abordé. Ils ont simplement dit  textuellement « que la présentation de notre liste aux électeurs, enregistrée divers gauche, n’avait pas eu pour objet ou pour effet d’induire en erreur les électeurs quant aux positions respectives en présence ». Très clair, non ? Cela veut dire que les 10% qui ont voté pour nous au deuxième tour des élections l’ont fait en connaissance de cause et ne voulaient ni de Rezgui ni de Beneytou.

 

Autre argument ridicule que le Conseil d’Etat a balayé avec le doigté qu’on lui connaît : un article du blog Henri Fiori 2014 qui mettait en cause Gérard Funès et ses allégations mensongères (qu’il continue d’ailleurs de propager aujourd’hui) aurait été tardif  ce qui n’aurait pas permis à nos adversaires de répondre. Le Conseil d’Etat a écrit explicitement : «  ce message (l’article du blog) faisait suite aux attaques dont M. Fiori avait fait l’objet dans le tract diffusé les 26 et 27 mars et a reçu une diffusion limitée et que par suite cette diffusion ne peut être regardée comme ayant altéré la sincérité du scrutin ». Que dit l’équipe Rezgui à ce propos : « Par ailleurs, le Conseil d’État estime que les mises en cause diffusées sur le blog de M. Fiori, ancien adjoint au maire (celui qui avait présenté sa propre liste car il n’avait pas pu admettre de ne pas être tête de la liste de gauche) n’ont pas pesé sur l’élection du fait de leur « diffusion limitée » ». les attaques des 26 et 27 mars dont fait part le Conseil d’Etat ont disparu comme par enchantement. Sans parler des insultes grossières du mari de Mme Rezgui. Quand on vous parlait d’hypocrisie !

 

Dernier argument absurde car la procédure a été scrupuleusement respectée et les motivations claires : le fait que 4 conseillers aient démissionné pour qu’un cinquième (H.P.Maltrud qui n’était plus à l’UMP depuis 2 ans) assure la représentation de la liste. Le PS soutenait que cela constituait une manœuvre et  un accord secret avec M.Beneytou. Le Conseil d’Etat a tranché :« la circonstance que lui-même (Henri Fiori) et les trois candidats qui le suivaient sur sa liste qui a obtenu un seul siège de conseiller municipal , ont démissionné et ainsi permis à M. Maltrud de siéger au conseil municipal ne suffit pas à révéler une manœuvre qui aurait été de nature à avoir altéré le résultat du scrutin ». Là aussi c’est très clair. La juridiction dit qu’il n’ a aucune preuve qu’il y ait eu une manœuvre et que c’est sans influence sur le résultat. Eh bien, qu’en tirent nos géniaux exégètes ? « La démission, au lendemain du second tour, des quatre candidats placés en tête de cette liste, parmi lesquels figuraient trois anciens élus de gauche, effectuée dans le seul but de faire siéger un élu UMP sortant,  ne suffit pas à révéler une manœuvre qui aurait été de nature à avoir altéré le résultat du scrutin, même si nous devons bien constater qu’elle y a contribué ». Exactement le contraire de ce que le Conseil d’Etat dit. Quand on sait que ces gens là se disent grands démocrates respectueux des décisions de justice !  Ajoutons pour le fond des choses que tout le monde a constaté depuis un an que H.P.Maltrud jouait son rôle d’élu d’opposition indépendant avec un sérieux et une pugnacité remarquable.

 

Comme nous l’avons dit lors de la diffusion de l’arrêt du Conseil d’Etat, l’ancienne équipe n’arrive pas à faire son deuil. Une raison à cela : elle n’a pas fait l’analyse de ce qui s’est passé et de ses responsabilités. Il est facile de mettre sa défaite sur le dos des autres mais quand on perd 25% des voix entre deux élections, il faut se poser des questions et en tirer des conclusions Et surtout éviter de repartir à la chasse aux électeurs par la traque des conflits en les dénaturant… C’est le meilleur moyen de donner à l’équipe Beneytou les arguments pour sa politique de casse sociale et culturelle.

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

décision du Conseil d’Etat

Le Conseil d’Etat vient de rendre une décision de rejet sur la requête en annulation des élections municipales de mars 2014 déposée par Mme Rezgui et M.Riccardi au nom du Parti Socialiste. Nous ne reviendrons pas sur le contentieux entre Mme Rezgui et M.Beneytou. Cela ne nous concerne pas. Par contre, nous ne pouvons résister à un petit commentaire sur la mise en cause la liste du Rassemblement Républicain Chilly Citoyen Solidaire. Trois points avaient été soulevés par la liste du PS : un texte publié sur notre blog, notre maintien au second tour et la démission de 4 candidats au moment de désigner le seul représentant de notre liste. Sur ces 3 points, le Conseil d’Etat a rejeté les arguments de Mme Rezgui et validé notre position. Ainsi se termine un épisode de la vie politique à Chilly Mazarin. Peut être cela aidera  t-il certains à faire leur deuil et à assumer leurs responsabilités dans ce qui est arrivé au lieu de se répandre en mensonges grossiers sur les marchés! Mais que cela n’autorise pas les autres à se croire tout permis comme ils le montrent depuis un an. Toutes leurs fautes seront dénoncées.

Decision du Conseil Etat Decision du Conseil Etat1 Decision du Conseil Etat2 Decision du Conseil Etat3 Decision du Conseil Etat4 Decision du Conseil Etat5 Decision du Conseil Etat6 Decision du Conseil Etat7

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Histoires de …fromage à propos du nouveau magazine de la ville

Le magazine de Chilly vient de changer de maquette et de nom à l’occasion de la sortie du numéro d’avril. Passons sur la maquette qui en vaut une autre. Disons simplement qu’on ne comprend pas pourquoi les équipes municipales se sentent obligées de changer tous les 2 ou 3 ans ce qui existe. Les cocoricos du maire sur les économies réalisées ne sauraient nous convaincre tant les sommes en jeu sont dérisoires et compensées par d’autres dépenses aussi superflues.

Ce qui nous pose problème dans cette affaire, c’est plutôt la philosophie qui se dégage dans le titre du nouveau magazine. « 100% Chilly » est le titre choisi par la municipalité. Est-ce à dire que le précédent magazine ne l’était qu’à 50% ou à moins, tel un vulgaire fromage pasteurisé? Qu’est ce qui a motivé les élus ? Dans ces moments où beaucoup font assaut de fantasmes purificateurs, on n’ose penser que M.Beneytou et ses amis ont cédé à la tentation de l’image du village gaulois, fier de lui et arrogant à l’égard des barbares qui l’entourent. Et pourtant … 3 éléments nous interpellent. On avait déjà eu la suppression de la commission d’attribution des logements sociaux afin que le maire choisisse personnellement les attributaires et fasse barrage aux candidats extérieurs à la ville.  On a maintenant le refus de la municipalité de scolariser des enfants dont les familles sont logées par le Samu social dans des hôtels des Champarts. Enfin, on ne peut s’empêcher, en ce moment, de penser à certains des arguments qui sous tendent la décision du Maire de raser la MJC. M. Beneytou rappelle sans cesse que beaucoup des adhérents de la MJC  ou du conservatoire sont étrangers à la ville et qu’ils doivent payer plus cher, ce qui est d’ailleurs déjà le cas. A quand l’interdiction d’adhérer à une association de Chilly quand on n’y habite pas ! Dans tous les cas, une volonté d’exclusion. Monsieur Beneytou va-t-il nous annoncer qu’il rétablit le droit de for.

Le titre 100% Chilly n’est probablement pas gratuit. Il veut faire passer un message qui ne sent pas bon. Chilly Mazarin a toujours été une ville généreuse avec des valeurs d’humanisme. Nous mettons en garde M.Beneytou sur l’utilisation d’une telle philosophie.  A l’heure où nous devons travailler avec les communes qui nous entourent dans le cadre des intercommunalités, le repli sur soi est dangereux et condamnable. S’ouvrir à nos voisins et rechercher des synergies avec eux est la seule voie pour notre ville.

Concernant le fond du magazine d’avril, un de nos amis nous a signalé une petite manipulation dans la présentation du budget de 2015. Le camembert représentant les différents secteurs du budget page 14 fait apparaître la part de la culture aussi grosse que celle du sport et de la jeunesse alors que la culture ne vaut que pour 6.54% du total et le sport jeunesse 12.45% soit le double.

Ci-dessous le camembert présenté par le magazine et ce qu’il aurait dû être :

 

 

12

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Alors, acte manqué ou manipulation ? A vous de choisir. Les attaques contre la culture étant permanentes depuis un an, nous pouvons imaginer que cette présentation n’est pas innocente, la mairie souhaitant se dédouaner par rapport à ses actions précédentes et à la diminution budgétaire ou au contraire préparant de nouvelles coupes sombres dans le budget culture en gonflant artificiellement la part de celui-ci.

Henri Fiori

 

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

LA MJC DE CHILLY MAZARIN ASSASSINEE PAR M. BENEYTOU (maire) ET MME GIRARD (1ère adjointe)

10985597_377507439098417_3233324753761029621_n-34a06-f6add

Après maintes péripéties et un jeu de cache-cache, mâtiné d’arguments de mauvaise foi qui ne grandissent pas la politique à Chilly Mazarin, Madame Girard vient d’annoncer à la MJC de Chilly Mazarin (association d’éducation populaire) que le Maire ne renouvellerait pas la convention entre la ville et cette association et que les bâtiments seraient détruits en septembre 2015. Une telle violence à l’égard de la culture et d’une quarantaine de salariés et prestataires est insupportable. Elle montre la médiocrité de l’équipe qui s’est installée à la mairie depuis un an. Les activités culturelles, suivies par près de 1200 personnes, vont être laminées voire supprimées par nos apprentis dictateurs. Le ridicule ne tuant pas, la majorité municipale va proposer aux intervenants de se transformer en auto-entrepreneurs, démontrant ainsi le peu de cas qu’ils font de la vie des gens. Tout est bon pour monsieur Beneytou et madame Girard. Peu importe la précarité qu’ils créent par leurs décisions. Leur but c’est de casser les équipements culturels à Chilly Mazarin et de remplacer leurs activités par une sous-culture concédée à des marchands de soupe. Nous ne devons pas accepter cette décision. Tout doit être fait pour sauver la MJC. Nous avions proposé dans un premier temps une solution apaisée faite d’études techniques indépendantes et de concertation. Cette possibilité n’a manifestement plus d’avenir. Nous demandons donc en urgence la tenue d’un référendum local pour que la population se prononce sur l’avenir de la MJC. Quoi qu’il en soit, notre groupe se tient à la disposition de la Présidence de la MJC pour trouver les moyens d’action et de résistance face à cet acte abject.

Habib HANANA 06.47.68.36.10

Publié dans Uncategorized | 2 commentaires

Quand Monsieur Funès dérape

media_xl_4207331

Après plus de 40 ans de carrière politique,  l’ancien maire de Chilly Mazarin, sur le point d’abandonner son dernier mandat, est triste. Tout le monde peut comprendre cela. Il y a toutefois manière et manière de manifester un sentiment légitime et Monsieur Funès ne s’y prend pas de la meilleure des façons. Fidèle à son habitude, il arpente la ville et se répand en déclarations fielleuses sur ses adversaires politiques, principalement sur les membres du Rassemblement Républicain Chilly Citoyen Solidaire. Nous serions responsables de la venue du Front National à Chilly Mazarin, de  ses scores électoraux, de la décision de Monsieur Beneytou de raser la MJC, etc.. N’en jetez plus, la coupe est pleine. Il n’est pas nécessaire pour nous de répondre à ce genre de ragots. Tout le monde connaît sa responsabilité dans la situation actuelle et nous ne pouvons que lui conseiller d’arrêter de se déconsidérer ainsi. La seule question qui se pose aujourd’hui est de savoir jusqu’où il ira puisqu’il en est maintenant à solliciter l’avis des agents communaux sur ses élucubrations politiciennes. Puisse la hiérarchie administrative de ces agents lui rappeler son devoir de réserve. C’est tout ce que nous demandons.

Henri Fiori

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Réponse à Madame Garcia

Bonjour Madame

Je n’ai pas l’honneur de vous connaître et crois déceler dans votre propos une ironie teintée d’agressivité. Passons sur la forme, c’est de bonne guerre et c’est votre droit même s’il eut été préférable de ne pas rester dans l’ambigüité  et de dévoiler votre positionnement. Je souhaite donc répondre sur le fond.

Tout d’abord nos critiques envers la municipalité actuelle. Je dis notre car c’est la position d’un groupe et pas d’un individu, ce qui a toute son importance. Nous critiquons l’UMP parce que sa politique depuis un an est désastreuse et sans direction. Le budget 2015 et la décision de raser la MJC sont deux exemples révélateurs d’une politique de gribouille qui n’a pour unique objectif que de marquer idéologiquement un territoire. Aucune programmation, que ce soit sur la réduction des coûts ou sur les investissements, des décisions non étayées par des études, une politique du secret, des commissions municipales inexistantes etc.. Ajoutons l’absence de consultation de la population puisqu’en un an les quartiers n’ont été réunis qu’une seule fois dans des conditions dignes du café du commerce. Tout cela justifie nos critiques mais nous le savions par avance, compte tenu du vide du programme de l’UMP.

Sur notre contribution à faire élire la majorité actuelle, je reconnais là les ragots du PS. Monsieur Funès pimente sa retraite en relayant ce genre d’élucubrations. Je m’étonne d’ailleurs de ne pas lire sous votre plume que nous avons fait venir le FN à Chilly ou couper les acacias place du 8 mai 1945. C’est ce que notre ancien maire rapporte tous les jours en oubliant les grands sourires et les tapes dans le dos qu’il manifeste à l’égard de Monsieur Christ, représentant du FN à Chilly. Rappelons que nous avons fait ce que nous avions dit. Nous avons présenté une liste en dehors des partis, strictement indépendante et nous nous sommes maintenus au deuxième tour. 1000 voix au premier tour, 600 au deuxième. Le reste ne nous intéresse pas. Ce sont les électeurs qui décident d’apporter leur voix ou de la retirer. Ils sont souvent plus intelligents que bien des politiques.

Sur ma démission. Nous avons été 4 à démissionner ne souhaitant pas passer 6 ans dans l’opposition dans la solitude. Un d’entre nous a souhaité le faire et nous lui avons donné notre aval. Précisons que nous travaillons main dans la main avec lui et que toutes les réunions et tous les écrits sont préparés en équipe.

Sur la contribution à la défaite de l’équipe sortante, nous n’avons pas eu besoin de faire quoi que ce soit. Le PS et sa candidate s’en sont chargés tous seuls puisqu’ils ont perdu en 6 ans 25 points avec un programme inepte et deux dernières années de gestion particulièrement calamiteuses.

Quant à ma légitimité, permettez moi de la trouver dans l’expression libre de mes convictions.

Cordialement

Henri Fiori

Un nouveau commentaire sur l’article «
Réflexions sur le Conseil Municipal du 20 janvier
2015 à Chilly Mazarin » attend votre approbation
http://chilly-citoyen-solidaire.fr/?p=1641

Auteur : Claire Garcia (IP : 82.243.225.166 ,
cmz91-2-82-243-225-166.fbx.proxad.net)
E-mail   : clairegarcia2@yahoo.com
Adresse :
Whois    :
http://whois.arin.net/rest/ip/82.243.225.166
Commentaire :
Je suis très étonnée par vos critiques envers
l’équipe municipale actuelle : c’est tout de
même vous qui avez contribué à la faire
élire…, en démissionnant qui plus est, comme
si vous n’étiez pas capable d’assumer ce choix.
Vous avez aussi contribué à la défaite de
l’équipe sortante. Auriez-vous donc maintenant
toute légitimité…?

 

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

LA MJC DOIT VIVRE Et ne doit pas être un enjeu politicien

tract mars 2015 (1)tract mars 2015 2

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

touche pas a ma mjc

image001z

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Cela ne vous rappelle rien ?

Voila le tract que le Front National ose distribuer dans nos boites aux lettres lors de la campagne des élections départementalesfn

C’est le retour de l’entre deux guerres et des caricatures que l’on trouvait dans «  Je suis partout » et dans les journaux nauséabonds du même type.

Pour le FN, la vie politique c’est l’affrontement entre les « métèques violents au nez crochu et au teint basané dont les poches débordent de billets de banque» qui dirigent la Région, l’intercommunalité, Bruxelles, etc… et les bons français, bien blancs et bien propres du Front National.

Cela ne vous rappelle rien ?

 Qui osera encore dire qu’il s’agit d’un parti comme les autres ?

Les personnes qui voteront pour eux les 22 et 29 mars n’auront aucune excuse. On ne peut se cacher sans arrêt derrière sa colère pour apporter sa voix à des gens qui ont des arguments aussi ignobles.

Le Rassemblement Républicain de Chilly Mazarin prendra toute sa place dans la dénonciation de tels agissements.

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

 

 

Capture01Capture02

Publié le par CHILLY CITOYEN SOLIDAIRE | Laisser un commentaire

ATT000681ATT000682

Publié le par CHILLY CITOYEN SOLIDAIRE | Laisser un commentaire

Réflexions sur le Conseil Municipal du 20 janvier 2015 à Chilly Mazarin

Conseil-municipal

C’est le conseil où la municipalité présente le dossier d’orientation budgétaire (DOB). C’est normalement la séance où l’on va connaître les intentions de la Mairie pour l’exercice à venir. Quelle déception ! Si on avait à mettre une note, elle serait très en dessous de la moyenne. Un texte lisse, sans ambition, où le non-dit côtoie l’erreur manifeste. Très clair pour Monsieur Beneytou… Pour nous aussi.

Les dépenses sont gonflées au vent de la démagogie. Plus 50000€ par ci, plus 100000 par là. On oublie par exemple que la communauté d’agglomération va se substituer aux communes pour la contribution au fonds national de péréquation des ressources intercommunales et communales (FPIC) et on rajoute plusieurs centaines de milliers d’euros. On appuie longuement sur les dépenses qui servent l’idéologie et la ligne politique comme les pénalités sur le logement social manquant sans proposer de programme pour n’avoir pas à en payer.

Le flou entoure les investissements. Aucun projet d’envergure alors que des  investissements étaient dans les tuyaux comme l’école du Centre ou que d’autres étaient envisagés. On prévoit une ligne d’études de 300000 sans dire ce que l’on va faire avec. Aux questions des oppositions, Monsieur Beneytou a toujours la même réponse : « je ne peux rien vous dire pour le moment ». Un vrai débat !

Et les oppositions justement ? H.P.Maltrud pour le rassemblement Républicain a justement dénoncé le flou du texte municipal et demandé des éclaircissements. Le Front national a été égal à lui-même, n’ayant rien à dire et collant aux arguments du maire. Pour le PS rebaptisé FAC, D.Lacambre a, comme à son habitude, bien analysé la situation et dénoncé la manœuvre de la municipalité. Mme Rezgui a, comme à son habitude, fait de la démagogie en mettant en avant les attentats de Charlie Hebdo pour dire que la mairie ne faisait rien en matière de prévention et d’animation culturelle et sociale. Une vraie caricature ! Elle a aussi accusé le maire de faire de l’austérité. Un comble pour quelqu’un qui soutient le gouvernement de Monsieur Valls !

La prévention s’est aussi invitée dans le débat à propos du renouvellement d’une convention sur les travaux d’intérêt général. Sujet brulant où l’hypocrisie des uns le dispute à l’irresponsabilité des autres, sous fond de récupération politicienne. Hypocrisie du PS qui reproche à l’UMP d’avoir supprimé le service prévention alors que le service n’existait déjà plus à la fin du règne de Madame Rezgui, les deux responsables ayant démissionné pour aller à Longjumeau, excédés par les méthodes de l’ancienne maire. Irresponsabilité de la municipalité de Monsieur Beneytou qui a effectivement supprimé le service prévention pour recruter des policiers municipaux alors que nous avons besoin des deux, comme nous l’avons dit dans notre dernier tract. Dire, comme la municipalité actuelle, que ce sont les policiers municipaux et les services techniques qui vont suivre les Travaux d’intérêt général tient de l’inconscience et de l’incompétence. Pourquoi l’idéologie guide t-elle autant les pas de nos nouveaux élus ? Qu’ils aillent faire un tour, notamment à Longjumeau ! Ils verront que même leurs amis politiques font de la prévention.

Et puis est arrivé le sujet qui tourmente beaucoup de personnes à Chilly Mazarin : le sort de la MJC. Beaucoup d’employés de cette association étaient dans le public, inquiets. Il faut dire que le 18 décembre dernier, Monsieur Beneytou leur avait fait part d’informations qu’il avait soigneusement cachées lors de l’écriture de son programme électoral :

Il veut raser le bâtiment actuel de la MJC pour y rebâtir un centre culturel

Il veut renégocier la convention triennale pour la mise à la disposition des locaux

Il veut diminuer la subvention municipale de 39% en 2015

Il ne garantit rien pour la suite.

Rappelons simplement que la MJC qui est une des plus grosses du département regroupe des activités qui accueillent plus de 1000 personnes, qu’elle est un des rares endroits d’animation sur la ville et notamment sur le bas de la ville et qu’elle a, depuis ses débuts, il y a 50 ans, fait preuve d’une indépendance totale à l’égard des différentes majorités municipales qui se sont succédées.

HP.Maltrud a rappelé qu’il avait écrit au Maire en décembre pour le rappeler à ses obligations, sans obtenir de réponse. Il a indiqué que l’équipe Beneytou n’avait jamais annoncé ce projet dans son programme municipal et a dénoncé les intentions de la majorité municipale. Le Front National qui n’a jamais caché son hostilité à la MJC n’a rien dit. Le PS a encore essayé de tirer les marrons du feu, oubliant que son équipe a toujours repoussé depuis des années la rénovation de la MJC, malgré les rappels incessants des services techniques. Madame Rezgui a préféré mettre 3 millions d’euros dans le centre de loisirs de la Fontaine Augère qui ne fonctionne que  20 à 30% du temps et qui n’est pas adapté plutôt que d’investir dans la MJC qui est ouverte au maximum de ses possibilités. Monsieur Beneytou qui, sur tous les sujets, fait dans l’idéologie, a beau jeu aujourd’hui de dire qu’il n’a plus d’argent et qu’il ne veut pas mettre de rustines sur cet équipement. Ces formules à l’emporte pièce cachent sa volonté d’en finir avec la culture parce que celle-ci ferait la part belle aux idées critiques et irrévérencieuses.  Et il se dit « Charlie » ! N’oublions pas, non plus, les menaces qu’il fait peser sur le cinéma Truffaut. Monsieur Beneytou, sûr de lui, a semblé au cours de cette discussion ne pas évaluer le risque politique de sa décision. Il a tort…

Le conseil s’est terminé sur des questions où PS et UMP ont encore une fois rivalisé dans le ridicule, se reprochant de ne pas avoir inauguré le centre de loisirs ou d’avoir papillonné lors de l’incendie de la rue d’Athis le 25 décembre. Bref sans grand intérêt pour un public désappointé.

Henri Fiori

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

le 14 janvier La Queue à 6h 30 à bel abord Charlie Hebdo

queue Charlie hebdo

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

 marche républicaine

FB_IMG_1421009932478

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Je suis Charlie

unnamed (1)

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Lettre Observations au Conseil d’Etat

 400_F_38871171_uKcizn68Q4CnkjC0XCxOPhJrKSHkuMxf

Henri Fiori                                                                                                                        Je 6 janvier 2015

10 rue Maurice Ravel

91380 Chilly Mazarin

Vos références : 386062

M.Riccardi c/M.Beneytou

 

 

A Madame Savignac

Secrétaire de la 1ère sous-section

Objet : observations relatives à la requête déposée par Monsieur Riccardi

Madame

Suite à la requête déposée par Monsieur Riccardi contre le jugement du 24 octobre 2014 rendu par le tribunal administratif de Versailles et l’élection du 30 mars 204 pour le renouvellement du conseil municipal de Chilly Mazarin, je tiens à apporter les observations suivantes :

  1. Sur les faits. Il est précisé dans la requête que la liste que je conduisais était une liste « divers gauche ». Sur ce point je tiens à signaler que ce classement n’est pas dû à une volonté de notre liste mais à une décision de la préfecture, le positionnement « Rassemblement Républicain » que nous avons déposé n’existant pas dans la nomenclature officielle. Vous trouverez, à l’appui de mon propos, un article du journal Libération qui résume bien cette problématique et qui présente le nuancier politique du ministère de l’Intérieur. (Annexe 1). J’ajoute que, sur aucun de nos documents de campagne, nous ne nous sommes positionnés sur l’échiquier politique, en dehors du titre de notre liste.
  2. Sur les points III.2.1, III.2.2, III.2.3, III.2.4, Il est dit par le requérant que j’ai, avec Monsieur Beneytou, insulté gravement et diffamé Monsieur Gérard Funès, colistier de madame Rezgui, tête de liste de la liste « majorité municipale », le 28 mars 2014, dernier jour de la campagne, sans possibilité de réponse utile. Passons sur le fait que monsieur Riccardi procède à des assimilations et des confusions en liant mon nom à celui de Monsieur Beneytou alors que nous n’avons eu aucun rapport avec cette personne pendant toutes les élections. Je ne me prononcerai donc pas sur l’argument concernant la légion d’honneur de Monsieur Funès ou les origines de Madame Rezgui. Cela ne nous concerne en rien. Par contre, je tiens à apporter des précisions sur le passage où je suis mis en cause. Il est dit qu’en dénonçant sur mon blog « l’acharnement de Gérard Funès sur une de mes colistières, atteint d’une maladie invalidante…. », j’ai calomnié, injurié et cherché à toucher personnellement Gérard Funès. Je ne vois pas en quoi dénoncer des comportements électoraux avérés (Monsieur Funès se répandant à longueur de journées auprès des électeurs sur les membres de mon équipe, et particulièrement sur la personne concernée) constitue une insulte. D’autant que la liste de madame Rezgui ne s’est pas privée pendant la campagne de pratiquer l’injure et l’anathème comme en témoignent les 2 tracts joints en annexe 2 et 3. Vous pourrez y apprécier le ton et les qualificatifs, à la limite de la diffamation, accolés à ma personne (félon entre autres). Sur les autres éléments soulevés par le requérant, (les insultes de l’époux de Madame Rezgui), beaucoup de témoins ont pu les entendre puisqu’elles ont été proférées près d’espaces commerciaux. Dernier point : la nouveauté de l’argument que j’aurais admise en disant : « je ne voulais pas revenir sur cet épisode lamentable, mais puisqu’on m’y oblige », le fait de revenir sur l’épisode prouve bien que je l’ai déjà évoqué. (CQFD).  Enfin, sur l’argument selon lequel la liste conduite par Madame Rezgui n’était pas en mesure de répondre et que cela aurait eu un impact sur le résultat des élections du fait d’une diffusion massive et tardive, je voudrais dire que Monsieur Riccardi pratique encore l’amalgame en faisant une confusion volontaire entre un tract de Monsieur Beneytou, distribué à la population, avec lequel nous n’avons rien à voir et un article sur notre blog, nécessairement beaucoup plus confidentiel. J’ajoute que contrairement à ce qu’affirme Monsieur Riccardi, cet article a été publié sur le blog le jeudi 27 et que la liste de Madame Rezgui avait tout le temps d’y répondre.

 

  1. Sur le point III.6 intitulé « sur les manœuvres de M.Fiori ».

 J’ai déjà, dans ma réponse relative aux faits, expliqué les ambigüités de la classification des listes sur le nuancier du ministère de l’intérieur. Je ne reviendrai pas sur ce point. Sur la démission des 4 premiers de la liste qui a eu comme résultat de faire siéger Monsieur Hervé-Pierre Maltrud, démissionnaire de l’UMP depuis 2 ans,  qui avait rejoint notre liste en toute clarté, il n’y a rien à dire si ce n’est que nous n’avons eu qu’un élu, que parmi les 4 premiers de ma liste, 3 avaient une longue carrière municipale et n’entendaient pas faire un mandat supplémentaire dans l’opposition, qui plus est dans la solitude et que la quatrième n’était pas intéressée.  Hervé-Pierre Maltrud étant disposé à assumer la tâche, nous avons convenu que ce serait lui. En aucun cas nous ne nous sommes posé la question de savoir s’il était de gauche, de droite, du centre ou d’ailleurs. Seule la participation loyale à notre campagne a été déterminante. Dire que nous avons trompé nos électeurs tient de la malhonnêteté intellectuelle. Les Chiroquois étaient parfaitement au courant de ce que Monsieur Maltrud avait rejoint notre liste depuis le début de la campagne et même avant puisqu’il avait adhéré à notre groupe municipal d’opposition en fin de mandat précédent. Que n’auraient ils dit si nous avions gagné et si Monsieur Maltrud était devenu maire adjoint. En tout état de cause, la procédure a été scrupuleusement respectée.

Sur les autres points, nous ne nous sentons pas concernés et n’apporterons donc pas de nouvelles observations.

Veuillez agréer, Madame l’expression de nos sentiments respectueux.

Henri FIORI

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

BONNE ET HEUREUSE ANNEE 2015

 En 2015, restons vigilants et constructifs pour l’avenir de notre ville

2015

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

mjc

MJC

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Madame Rezgui sent le vent tourner…

Voici ce qu’elle poste sur son mur facebook

rafi

Quand Martine Aubry fait un pas de plus dans la bataille interne au PS

 Elle fait ainsi un lien entre son supposé attachement à la maire de Lille et son slogan de campagne.

Il faut dire qu’en matière de fidélité, Madame Rezgui s’y connait. Elle a fait tous les courants ou presque du PS. Quelques rappels :

Au fameux congrès PS de Reims en 2008 elle a dans un premier temps signé la motion de Martine Aubry, elle s’est rétractée au bout de quelques jours, au profit de Bertrand Delanoë car Gérard Funès soutenait ce candidat et enfin au deuxième tour de ce même congrès, elle a apporté un soutien actif à Ségolène Royal, contre Martine Aubry et toujours dans le sillage de Gérard Funès. Souvenons nous alors du débat violent qu’il y avait et auquel elle a pris part.

Enfin, lors des primaires socialistes de 2011, elle a, dans le sillage de François Lamy cette fois, soutenu du bout des lèvres, Martine Aubry.

Comme disait Coluche « C’est pas compliqué, en politique, il suffit d’avoir une bonne conscience, et pour ça il faut avoir une mauvaise mémoire ! ».

Pourquoi en fait cette déclaration de fidélité à la maire de Lille ? Tout simplement parce que celle-ci veut reprendre le PS et surtout parce que son fidèle lieutenant, notre député François Lamy, vient de déménager à Lille, laissant vacante, à terme, la place sur la 6ème circonscription de l’Essonne. On sait qui délivrera les investitures si Martine Aubry reprend le PS.

Vu sous cet angle, c’est simple la politique ? Non. C’est minable.

 

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Nicolas Hulot – L’ère du vide

hulotcliquez ici pour lire l’article depuis sa source

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Publication novembre 2014

tract novembre 2014Btract novembre 20142

Publié dans Uncategorized | 2 commentaires

Nouvelles du Tribunal administratif

716568-876024

Suite au recours intenté devant le tribunal administratif de Versailles par la liste de l’ex maire de Chilly Mazarin contre le résultat des élections municipales de mars 2014, le tribunal s’est réuni le 14 octobre 2014 pour entendre les préconisations du rapporteur public et les précisions des parties.

Le rapporteur public a rendu les principales conclusions suivantes, après examen des griefs présentés par Mme Rezgui :

  • Les écrits du blog de la liste conduite par H. Fiori l’avant-veille du scrutin et du tract de M.Beneytou la veille du scrutin n’ont pas été de nature à influencer l’électeur ou à porter atteinte à l’honneur des candidats.
  • La présentation de la liste du « Rassemblement Républicain » a été claire pendant toute la durée de la campagne, la liste se tenant à l’écart des partis de gauche et de droite. Il n’y a donc eu aucune manœuvre de sa part.
  • La démission de 4 conseillers potentiels de la liste du « Rassemblement Républicain » et la présence de H.P.Maltrud au Conseil sont parfaitement légales.
  • L’affichage de M.Beneytou et la détérioration des affiches de Mme Rezgui au moyen d’un outil de jardinage (sic) n’ont pas dépassé les limites habituelles des campagnes électorales, d’autant que M. Beneytou s’est plaint des mêmes excès.
  • L’invitation envoyée aux électeurs par la liste Beneytou de se rassembler au local de sa permanence le jour du scrutin à 19h ne respectait pas les textes mais n’avait pas influencé le scrutin, aucune pression particulière sur les électeurs n’ayant été prouvée.
  • Le changement de couleur du bulletin de vote de M. Beneytou n’est pas illégal puisqu’aucun texte ne l’interdit.
  • La tribune de M.Beneytou dans Chilly Magazine sur le 14 juillet et la « mosquée » est trop lointaine par rapport aux élections pour avoir eu une influence sur le scrutin.
  • Aucune preuve n’a été apportée par la liste Rezgui sur le fait que des dépenses d’affichage n’auraient pas été prises en compte par le compte de campagne de la liste Beneytou.

Le rapporteur public a conclu son intervention en demandant au tribunal de rejeter la demande d’annulation de la liste Rezgui.

Au-delà le tribunal a entendu les interventions de la liste Rezgui et de la liste Beneytou. Aucun point nouveau n’en est ressorti, l’intervention de M. Riccardi pour la liste Rezgui semblant un peu agressive à l’égard du rapporteur public, ce qui a passablement crispé la présidente.

Que va-t-il se passer maintenant ? Le tribunal n’est pas tenu d’aller dans le sens des préconisations du rapporteur mais il y a beaucoup de probabilités pour qu’il le fasse tant les griefs de la liste Rezgui sont pour beaucoup hors sujet.

Comme nous l’avons déjà dit, un seul point nous semble important dans ce fatras d’arguments : l’invitation des électeurs à se rendre à la permanence de l’UMP le jour du scrutin à 19h. L’argumentation du rapporteur public nous a semblé limite sur ce point.

La décision est mise en délibéré et nous aurons le résultat dans 15 jours.

Henri Fiori

Nb : la relation des conclusions du rapporteur public a été faite à partir de notes prises pendant l’audience. Elles respectent l’esprit des préconisations à défaut de leur lettre.

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Quelques nouvelles du conseil municipal…

municipales-mairie_scalewidth_961

Les réunions du conseil sont une figure imposée de l’activité municipale. Chacun dans son rôle, la majorité, les oppositions…au point qu’on pourrait faire un compte rendu des débats avant leur tenue. On n’en retient pas grand-chose tant les points à l’ordre du jour sont souvent techniques et récurrents  d’une année sur l’autre, d’une séance sur l’autre. Les éclairages sur les intentions de chacun sont rares.  Il arrive pourtant qu’au détour d’une question, certains se dévoilent… Lors du conseil du 2 octobre, on a pu vérifier tout cela.

CONSENSUS POLTICIEN SUR LES RYTHMES SCOLAIRES

Passage obligé, les questions scolaires ont occupé les débats pendant un temps certain. Augmentation des effectifs dans les écoles primaires de la commune et au collège. Forte diminution au lycée qui tient apparemment à des résultats médiocres en terminale S. Les discussions ont essentiellement tourné autour de la réforme des rythmes scolaires, les élus, à part notre représentant, se félicitant de leur bonne application. On a pu se rendre compte, à cette occasion, que la question essentielle du rattrapage scolaire passionnait beaucoup moins les édiles de l’UMP, du PS et du FN. A chacun ses priorités.

MAÎTRISER LES DEPENSES, J’Y PENSE ET PUIS J’OUBLIE !

Une question a réveillé l’assistance : le voyage des élus au Montcel. La municipalité a en effet décidé d’organiser un weekend pour les 33 élus qui pourront être accompagnés par leurs conjoints, moyennant une petite participation de ces derniers. Dans sa tribune d’octobre, HP.Maltrud avait dénoncé cette opération inutile qui pèse sur les finances de la ville. Il a maintenu cette position au conseil en votant contre ce voyage. Les élus du PS qui dans un premier temps s’étaient inscrits, pour certains, à ce voyage ont, toute honte bue, fait machine arrière et ont aussi voté contre. La morale de cette petite histoire c’est que notre maire ne lésine pas sur les dépenses lorsqu’elles servent son confort (bureau refait à neuf, voyages…) ou sa publicité immédiate (double feu d’artifice).

CHÂSSEZ LE NATUREL, IL…..

On a eu ensuite la confirmation des intentions antisociales et anticulturelles du FN. Le parti d’extrême droite qui vote quasiment toutes les délibérations de M.Beneytou s’est abstenu sur l’exonération de la taxe locale d’équipement pour les abris de jardins de moins de 20m2. Il a voté contre la signature de la convention de partenariat avec les associations culturelles et sportives et contre la convention avec la MJC pour le salaire du Directeur. Difficile de se cacher tout le temps derrière son petit doigt.

ILS AVAIENT DIT « MAÎTRISONS L’URBANISME » ?

Sur une question anecdotique, une révision très limitée du PLU pour permettre l’extension d’une entreprise, le PS a engagé un débat sur les intentions urbanistiques de la municipalité. Nous avons alors assisté à un cafouillage en règle, l’adjoint au Maire chargé de ces questions avançant l’idée d’une ville de plus de 20000 habitants. Rappelons que l’UMP avait fait son cheval de bataille de ce sujet en dénonçant les constructions de ses prédécesseurs, comme H.P.Maltrud l’a souligné dans son intervention. Comme quoi, tout change quand on arrive au pouvoir. Nous suivrons ce point tout particulièrement dans les mois à venir…

QUAND LE MAIRE VEUT TOUT CONTRÔLER

Autre confusion à propos de la création d’une commission handicap. M.Beneytou a présenté une délibération sans indiquer la composition de cette commission, sans préciser ses compétences, sans calendrier d’installation. L’opposition a eu beau jeu de souligner ces incohérences et de dénoncer la suppression de la commission extramunicipale antérieure qui intégrait des associations. Le Maire n’a accepté aucune modification.

Le conseil s’est achevé sur une série de questions et sur une motion :

LA PAILLE ET LA POUTRE

La sécurité. Le maire a rappelé son objectif de doubler les postes de policiers municipaux sans indiquer quand il le ferait et en laissant planer sur la débat l’idée d’une suppression du service prévention pour financer cet objectif. Le PS s’est bien sûr engouffré dans cette faille en dénonçant ces intentions, en oubliant que juste avant les élections municipales, les responsables du service prévention, excédés par les méthodes de travail de l’ancienne municipalité, avaient demandé leur mutation dans une autre commune… Il n’empêche que nous devrons être très vigilants pour maintenir le service prévention dans les mois qui viennent.

QUAND J’ENTENDS LE MOT CINEMA. ..

En réponse à une question, M.Beneytou a maintenu son soutien à la construction envisagée par M.Delahaye, maire de Massy, de construire dans sa ville un complexe cinéma  de 12 salles ce qui ne manquera pas de vider les salles des villes avoisinantes dont celles de Chilly Mazarin. A demi-mot, Monsieur Beneytou confirme ainsi son absence totale de politique culturelle et sa volonté de  démolir une structure associative qui fonctionne dans notre ville. Nous ne le laisserons pas faire s’il persiste.

LA DÉMOCRATIE C’EST UNE OBLIGATION, MONSIEUR LE MAIRE !

H.P.Maltrud a rappelé qu’il était toujours exclu illégalement des commissions municipales et qu’il avait saisi le Préfet. Monsieur Beneytou qui devait avoir reçu un rappel du préfet lui a alors demandé de préciser les commissions dans lesquelles il voulait siéger.

LA SOLIDARITÉ, CERTAINS Y PENSENT, D’AUTRES SUIVENT.

Pour finir, H.P.Maltrud a présenté une motion de soutien aux salariés en grève de Mistergooddeal. Cette société a décidé de délocaliser ses installations au nord de Paris et en Picardie, ce qui va poser d’énormes problèmes à son personnel. La motion a été votée à l’unanimité. Là aussi nous suivrons cette affaire

Publié dans Uncategorized | 2 commentaires

Quand Monsieur Beneytou ne respecte pas un de ses opposants !

Señal silencio

Hervé Pierre Maltrud, seul représentant de la liste du Rassemblement Républicain est l’objet depuis les dernières élections de l’ostracisme de la nouvelle majorité UMP de Chilly Mazarin.

Alors que le PS et le FN sont considérés normalement, il n’en est pas de même pour notre représentant. Qu’on en juge :

 Les membres de ces commissions  municipales ont été désignés lors du conseil municipal d’avril 2014. HP.Maltrud ne pouvait être présent à cette séance. Il s’est alors excusé. Il a ensuite demandé oralement au Maire à être affecté aux commissions des finances et d’urbanisme. Sans résultat. Il est toujours le seul élu non affecté à une commission. Pendant 5 mois, et malgré un rendez vous avec HP.Maltrud  en juin, Monsieur Beneytou a tergiversé avançant des arguments tous aussi spécieux les uns que les autres :

« On ne peut revenir sur le vote d’avril ! » Aucun texte ne dit cela. On peut toujours  inclure une délibération dans l’ordre du jour du conseil pour compléter les commissions.

« Les commissions sont complètes ! » Aucun texte ne fixe un nombre précis de membres pour les commissions.

Monsieur Beneytou avance maintenant l’argument d’une demande tardive tout en répendant en privé, relayé par le FN,  le bruit qu’Hervé-Pierre Maltrud ne serait pas présent.  Insupportable de démagogie.

Autre manifestation d’ostracisme : le représentant de Monsieur Beneytou à la conférence des Présidents de groupe à laquelle assiste H.P-Maltrud refuse de prendre en compte ses questions pour le conseil  Municipal.

Enfin, notre représentant n’est pas invité aux manifestations comme le sont les autres élus.

On connaissait l’hypocrisie de la précédente majorité. Il apparaît que l’actuelle ne lui doit rien sur ce terrain comme sur d’autres.

Face à ce déni de démocratie, H.P.Maltrud vient de saisir le  préfet pour faire respecter les droits du groupe qu’il représente. Nous ne laisserons pas cette affaire en l’état et vous tiendrons au courant de nos actions.

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

COMMENT ON HABITUE LES HABITANTS A LA FERMETURE DE LA POSTE DE LA RUE DE GRAVIGNY

COMMENT ON HABITUE LES HABITANTS A  LA FERMETURE DE LA POSTE DE LA RUE DE GRAVIGNY

1405704216768

 Depuis le début juillet la poste de la rue de Gravigny est fermée, obligeant les habitants à se déplacer Avenue François Mouthon. Dés le début de la fermeture, un panneau ambigu a été apposé sur la porte en précisant que la réouverture aurait lieu fin août. Rappelons que les années précédentes la poste Gravigny n’était fermée qu’au mois d’août.

Nous avons donc questionné les agents de la poste de la rue François Mouthon. Ils ont, dans un premier temps, démenti en précisant que l’agent de la rue de Gravigny était malade, que le panneau indiquant que la poste ne rouvrirait que fin août était erroné et que Gravigny allait rouvrir bientôt.. Depuis aucune  nouvelle. Il semble que l’erreur soit devenue vérité.

1405704247404

Résultat : au lieu d’un mois de fermeture, nous en aurons deux. Le service public se porte de mieux en mieux à Chilly Mazarin ! Que fait la Mairie ? Le Maire a-t-il obtenu des réponses de la Poste ? On est loin des déclarations enflammées de la campagne électorale  sur la sauvegarde et l’amélioration du service public.

Tout se passe comme si on était en train d’habituer les habitants à la fermeture définitive de cette poste. Les deux agents sont devenus un agent. Aucun remplacement en cas de maladie. La machine à fournir des timbres a disparu etc.

Demain il sera trop tard ! A chacun de prendre ses responsabil

Henri FIORI

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Un médecin généraliste accueilli « comme Zorro »…

deguisement-zorro

Un médecin généraliste accueilli « comme Zorro »…

Tel est le titre de l’article de Cédric Saint-Denis publié dans le Parisien du 3 juillet 2014 qui traite de l’arrivée du docteur Daniel Rakotoarivony en remplacement des docteurs Jean-Pierre Natali et Jean-Jacques Adiba dans le sud de Chilly-Mazarin.

Cédric Saint-Denis rapporte (quand même) que le projet de « maison médicale » n’est pas abandonné par la mairie selon les dires de Pedro Ribeiro Capitao, conseiller municipal en charge de la santé, alors que d’autres médecins installés sur Chilly-Mazarin partiront à la retraite, sans remplacement, dans l’espoir de la venue d’autres « Zorro »…

Accueilli comme « Zorro »… Qui pourrait être le sergent Garcia ?

Restons sérieux.

Les problèmes liés du vieillissement de la population et la désertifica-tion médicale de Chilly-Mazarin sont de vrais challenges, qui ne peuvent être traités comme un vague scénario de série « B », comme cet article du parisien le laisse accroire…

Le remplacement, au cas pas cas, de chacun des médecins partant à la retraite, est une hypothèse, mais pas une solution, puisque peu de jeunes diplômés sont incités à s’installer dans nos villes, en raison de la charge de travail que cela impose et de la mauvaise réputation des banlieues dont Chilly-Mazarin, comme d’autres, ne peut se départir. Constatons, sans malice, que le docteur Daniel Rakotoarivony est âgé de 54 ans…

Peut-être serait-il souhaitable qu’une vraie politique soit menée sur Chilly-Mazarin, pour que notre ville ne soit pas située aux marches d’Europ’Essonne (Page 22 du CHILLY’mag de juillet-août 2014), mais au cœur d’une vraie convergence d’intérêts locaux. Une telle ambition est loin d’être inscrite dans les projets de Monsieur Beneytou dont le sens politique reste à démontrer…

Pendant la campagne électorale des municipales, notre groupe a fait état à la fois de la désertification médicale, des besoins médicaux de la population de Chilly-Mazarin et de son souhait de voir s’installer une « maison médicale » sur le territoire de la commune.

Des solutions avaient été envisagées en concertation avec le Docteur Quedeville installé dans le nord de Chilly-Mazarin. À ce titre, des crédits avaient été alloués par l’ARS (Agence Régionale de Santé) pour une étude. Quels en sont les suites ?

Mais, une « maison médicale » qu’est-ce au juste ? Ni plus ni moins qu’un cabinet médical « normal » appartenant à plusieurs associés, comme il en existe partout.

Dans le cadre d’une telle création, la municipalité peut, tout au plus, aider les médecins associés à trouver un local dans lequel ils exerceront leur activité. Est-ce qu’une telle création peut accroître l’attractivité de Chilly-Mazarin pour les jeunes diplômés, puisqu’elle s’inscrit dans la continuité de l’exercice libéral de la médecine ?

Même si le projet de création d’une « maison médicale » reste dans les cartons de la mairie, ce dont on peut douter, il ne permettra pas de développer la médecine de proximité, la médecine de petite urgence dont Chilly-Mazarin a besoin, dans les toutes prochaines années.

Pour lutter efficacement contre la désertification médicale, comme nous l’avions conçu, il faut s’en donner les moyens, moyens qui peuvent dépasser ceux de la commune, mais qui peuvent être ceux de plusieurs communes agissant de conserve pour le bien de tous. Encore faut-il connaître les dossiers et les plaider devant qui de droit, ce qui est loin d’être le cas de l’équipe en place…

Pourquoi ne pas avancer l’idée de la création d’une « maison médicale pluridisciplinaire »,sorte de dispensaire d’antan, intermédiaire entre la médecine de ville et l’hôpital dont on connaît, malheureusement, les difficultés ?

Cette création, prévue dans les textes, nécessite la mise en œuvre d’un cahier des charges auxquels les médecins, et les autres intervenants de santé, doivent souscrire. Pourquoi ne pas développer cette idée en partenariat (bien compris et contrôlé) avec des investisseurs privés parce que l’ argent  manque et que l’investissement est imp0rtant

Les idées sont lancées !… Puissent-elles retomber dans les bonnes oreilles…

Christian Cibert

Publié dans Uncategorized | Commentaires fermés sur Un médecin généraliste accueilli « comme Zorro »…

Lieu de culte musulman, gens du Voyage (et Lycée)

contrat-de-signature-de-main-femelle-31170538-1Dans son papier, en page 10 du « CHILLYmag’ » de Juillet-Août 2014, le maire de Chilly Mazarin, Monsieur Beneytou, écrit, sous la forme d’un pseudo interview, que « […] l’association des musulmans de Chilly-Mazarin et de Morangis [a acquis] un terrain auprès de la Ville situé Chemin des Édouets, à proximité du complexe sportif Jesse Owens. », et nous apprend que le permis de construire dudit lieu de culte a été délivré par Rafika Rezgui, le précédent maire de Chilly-Mazarin, le 12 décembre 2013. S’il est normal que la République permette à chacun de suivre les préceptes de sa croyance, comme le rappelle Monsieur Beneytou, des précisions doivent être apportées et des questions méritent d’être posées. Ce projet, présenté par des Chiroquois responsables, existe depuis plus de 10 ans. Il a donné lieu à des discussions saines, au cours desquelles les membres de l’association des musulmans de Chilly-Mazarin et de Morangis ont souvent devancé les questions qui se posaient, apportant des réponses éclairées. Notre groupe est favorable à ce projet. Nous l’avons dit à plusieurs reprises pendant la campagne électorale. La condition que nous posions, et que nous posons encore, est que tout soit transparent. L’opacité sous laquelle ce dossier a été placé par la précédente municipalité dirigée par Mme Rezgui est indigne. Bien que la municipalité ne soit pas tenue de communiquer sur les permis de construire qu’elle délivre, il avait été convenu que les riverains puissent suivre ce dossier « sensible » ; il a été signé, en pleine campagne électorale, en décembre 2013, en catimini. Pourquoi ce secret ? Pour satisfaire un électorat frileux ? Monsieur Beneytou, dont les visées polémiques sont clairement affichées, annonce la construction d’une mosquée ce qui est faux ! Il s’agit d’un lieu de culte, d’un lieu de prière, dépourvu de minaret, sans muezzin, lieu de rencontres culturelles et culturelles conçu pour s’intégrer dans la ville. Monsieur Beneytou s’est prononcé contre ce projet de construction à plusieurs reprises. Il a édité un texte honteux sur la tenue de la buvette du 14 juillet 2013. La mesure de ses propos rapportés dans « CHILLYmag’ » ne reflète pas le fond de sa pensée. La proximité qu’il indique entre la construction du lieu de culte et le site d’accueil des gens du voyage est aussi l’une de ses inquiétudes et démontre les amalgames dont il est capable par méconnaissance des dossiers, par simplification manichéenne, loin des questions qu’il faut renseigner au plus près des intérêts de tous. Quelle sera la gestion du lieu de culte ? Loin de nous l’idée de nous immiscer dans la conduite du culte. Mais il faut, malgré tout, s’agissant d’une religion sans clergé, savoir comment sera désigné le responsable de cet espace religieux. Les responsables de l’association des musulmans de Chilly Mazarin et de Morangis ont toujours été disposés à aborder ce sujet au moment voulu. L’échéance approche. Quel sera son financement ? Les initiateurs du projet ont toujours dit qu’ils apporteraient des garanties sur le montage financier de l’opération. Le moment est venu. Comment sera appréhendée la proximité entre ce lieu de culte et le lycée Yourcenar de Morangis-Chilly ? Il faut répondre à ceux qui craignent un prosélytisme religieux qui pourrait être proposé à des adolescent(e)s qui se cherchent et qui sont déjà démarché(e)s par bien des tentateurs ? Reste la question urbanistique. Le lycée est situé aux marges de Morangis et de Chilly-Mazarin, relégué à la frontière entre une zone pavillonnaire et une zone agricole, loin des centres de chalandise, de la vie des deux communes, des arrêts de bus… Quelle sera la place de cette structure religieuse légitime, parachutée sur ce quartier laissé à lui-même, la zone agricole devenant, à terme, une zone industrielle – piste d’Orly oblige?… Comment se peut-il qu’un tel projet ne soit pas conçu dans le cadre d’un aménagement partagé entre Morangis et Chilly-Mazarin ? La légèreté avec laquelle madame Rezgui a traité ce dossier, jointe à l’incurie du nouveau maire, laissent augurer du pire… Les musulmans de Chilly Mazarin méritent mieux que la suspicion générée par l’actualité et que la marginalisation imposée… Christian Cibert

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Article paru dans le Quotidien Marianne

marianerafica-1

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Notre seul parti c’est CHILLY !

tract juin 2014. 1

Publié le par CHILLY CITOYEN SOLIDAIRE | Laisser un commentaire

Si quelqu’un vous dit qu’il y a eu des élections municipales en mars, ne le croyez pas !

Si quelqu’un vous dit qu’il y a eu des élections municipales en mars, ne le croyez pas !

un-seule-echarpe-de-maire-tres-convoitee-pour-six_837384_510x255

C’est probablement le recours devant le tribunal administratif qui veut ça, les équipes du PS et de l’UMP tentent toujours de faire parler d’eux et de mobiliser leurs troupes comme si les élections avaient lieu dimanche prochain. Après les tentatives désespérées de l’ancienne maire d’accéder à la notoriété nationale, certains anciens adjoints du PS, comme celui de la solidarité, continuent à hanter les lieux de leurs exploits comme le restaurant des seniors, se répandant en déclarations acides sur le résultat du scrutin et reprochant même à certains convives de n’avoir pas voté pour la liste « socialiste ». Insupportable ! On ne peut que leur conseiller de cesser ce petit manège qui témoigne d’une rancœur incommensurable et d’une inactivité inquiétante.

Quant à l’UMP qui se débat dans les affres d’une situation qu’elle découvre et que nous avions annoncée et dénoncée avec des dispositifs de ressources humaines faits d’iniquité et de favoritisme, elle ne trouve rien d’autre à faire que de proposer aux Chiroquois une affiche gigantesque du nouveau maire à tous les coins de rue, comme si celui-ci se présentait à nouveau aux élections. Besoin de reconnaissance ? Égo démesuré ? Qui sait ? On aimerait bien savoir combien a couté cette affiche éphémère. On sait en tout cas que là n’est pas la priorité pour notre ville.

C.C.S

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

De mauvais débuts

 

Conseil-MunicipalDe mauvais débuts Jeudi 17 avri, premier conseil municipal de l’ère Beneytou. A la grande satisfaction du groupe PS, le nouveau Maire et son équipe ont, à l’occasion du vote des taux, validé le budget qu’ils avaient précédemment rejeté lorsqu’ils étaient dans l’opposition. A n’y rien comprendre ! Les explications du groupe UMP se résument à deux arguments : ils n’ont pas eu le temps de reprendre le budget depuis l’élection et ils vont engager un audit. La vérité c’est que la nouvelle municipalité n’est pas du tout préparée à gouverner la ville, ce que nous avions dit pendant les élections. A quoi donc ont servi les 6 ans passés dans l’opposition ? Monsieur Lacambre a beau jeu aujourd’hui de leur donner la leçon. Ils avaient l’occasion de marquer le coup, d’apporter des modifications à un budget sans perspective, ils n’ont rien fait comme ils n’ont rien fait lorsque, pendant une semaine, Madame Rezgui a fait détruire en mairie des centaines de documents administratifs… Tout cela n’est pas surprenant quand les mesures de leur programme municipal en matière financière sont aussi mièvres que : « Nous ferons tout pour maintenir un taux d’imposition maitrisé Nous optimiserons les dépenses de fonctionnement tout en garantissant un service public de qualité Nous mutualiserons les moyens en collaboration avec Europ’Essonne Nous réaliserons les investissements nécessaires afin de répondre aux besoins des chiroquois » Rien sur les dépenses, sur les rythmes scolaires, sur le centre de loisirs de la fontaine Augère. Monsieur Beneytou propose aujourd’hui de réaliser un audit sur les finances de la ville. C’est une décision absurde qui va coûter très cher et qui n’apportera rien de plus qu’on ne connaisse. Autre grande déception : le fonctionnement de la démocratie communale. Nous avions proposé au cours des élections : De réserver la commission des finances et la commission d’appels d’offres à des membres de l’opposition D’ouvrir la commission d’attribution des logements sociaux et celles des places en crèche à tous les groupes d’opposition. Il n’en sera rien. La logique des partis est toujours à l’œuvre. La nouvelle municipalité s’est glissée simplement dans les habits de l’ancienne. C’est souvent ainsi. Mais à quoi sert-il alors de voter diront les 40% de personnes qui se sont abstenues et …les autres? Henri Fiori

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Démission de Rafika Rezgui, l’une des porte-parole du PS

D85F42B0-046F-5DC7-2574-69484890F798

Publié dans Uncategorized | Un commentaire

Conflit d’intérêts : Rafika Rezgui quitte son poste de porte-parole du PS

logo-leparisien-669-272

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Une porte-parole du PS lobbyiste chez Bouygues Telecom – Le Point.

Une porte-parole du PS lobbyiste chez Bouygues Telecom - Le Point

 

Une porte-parole du PS lobbyiste chez Bouygues

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

LETTRE AUX ELUS DE LA MAJORITE SORTANTE

LETTRE AUX ELUS DE LA MAJORITE SORTANTE

( Cf tract « LES MASQUES SONT TOMBES »)

mensonge-verite

« La démocratie, c’est bien… Mais sans les élections c’est plus sûr » …

Cette formule d’un chef de la Sécurité d’un ex dirigeant  soviétique  pourrait on ne peut mieux résumer le tract que les élus de la majorité sortante se sont commis à déposer dans les boites aux lettres chiroquoises après leur échec aux élections municipales.

Quel déni de démocratie! Quel mépris pour les électeurs de toutes sensibilités qui se sont exprimés à l’occasion d’un scrutin local!

Cristalliser la banqueroute d’un système usé par 35 ans d’hégémonie sur Chilly-Mazarin sur un seul homme, citoyen, candidat légitime donc respectable comme tout un chacun, ni plus ni moins, démontre une incapacité ou un aveuglement à rechercher les vraies causes qui ont leur fait perdre ce qu’ils et/elles  considéraient finalement non pas comme une mairie mais comme « leur chose ».

Pour ces gens-là, la défaite lors d’un scrutin local ne peut donc s’expliquer que par la constitution et la présentation aux électeurs chiroquois d’une liste suspectée d’être factieuse ? Celle de M. Henri Fiori ? Cet ex- premier adjoint pendant des lustres a fait le choix de ne pas cautionner une décision électoralement risquée et a estimé que la présence de Mme Rezgui en tête de liste ne répondait pas aux attentes d’une partie des électeurs habituellement fidèles à M. Funès (-25% de suffrages par rapport à 2008 au 1er tour). Mérite-t-il aujourd’hui d’être l’objet d’un tel déchainement d’aménités ? Quel  discrédit  pour l’équipe sortante de réagir ainsi ! En vérité, la principale erreur est plutôt d’avoir cru  que la victoire serait acquise parce qu’il devait  forcément en être ainsi. Faut-il vous rappeler que le droit de vote commande implicitement  de respecter le choix exprimé par des électeurs libres ?

Je suis un citoyen chiroquois outré par ce tract désolant  et  irrespectueux  qui se retourne contre ses auteurs. Je reste persuadé que l’intérêt personnel de M Fiori passait par son allégeance à votre liste et à ses diktats. Si sa dissidence présentait pour lui un  risque électoral, elle n’en reflétait pas moins l’expression d’un engagement légitime et courageux.

« La haine nous place toujours en dessous de ceux que nous haïssons » disait François de La Rochefoucauld. Vous n’avez rien compris. Il n’y avait pas de place pour l’idéologie dans ce scrutin. Il y avait de la place pour toutes les listes. Vous avez perdu la vôtre car vous la considériez comme un trône. En diffusant ce tract offensant, vous avez également perdu votre dernière chance de partir la tête haute. Non, Chilly-Mazarin n’était pas  votre chose. Vous avez été récusés démocratiquement. . Ouvrez enfin vos yeux et vos oreilles et vous découvrirez, avec le temps, les raisons qui vous ont réellement fait perdre. Elles sont multiples et variées, fondées ou pas. De grâce, ne restez pas aveuglés par la rancœur exclusive que vous entretenez contre M Fiori. Car non seulement elle vous discrédite mais elle vous prive de vos chances de reconquérir la confiance et l’adhésion des chiroquois.

« La démocratie c’est bien, mais sans les élections c’est plus sûr ». Les élections ont eu lieu. Ne restez pas dans le déni de leur verdict. Votre tract rend votre défaite encore plus cuisante!

H.G

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

les mensonges de madame Rezgui

pinocchio

Dans son recours devant le tribunal administratif, madame Rezgui a indiqué que la liste « rassemblement républicain avait été déposée en préfecture sous l’étiquette « Divers Gauche ». Nous avons à plusieurs reprises dit que c’était la préfecture qui avait imposé cet étiquetage et que nous avions demandé en vain l’étiquetage « Républicain » . L’article suivant démontre que nous disions la vérité et que le refus de se faire étiqueter n’est pas respecté par les préfectures. Encore un mensonge de madame Rezgui qui n’en est plus à un près.

Henri Fiori

http://www.lavoixdunord.fr/politique/etiquette-imposee-les-apolitiques-se-rebiffent-ia129787b130274n1998678

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Les mauvais perdants

SKY20110607112328MR

Depuis leur défaite du 30 mars, les tenants de l’ancienne « majorité municipale » ne parviennent pas à sortir de leur délire : un mélange de paranoïa et d’agressivité.

Dès le lendemain de leur débâcle, ils se sont lancés sauvagement dans la destruction, par broyage, de milliers de documents en mairie ce qui témoigne d’une panique inexplicable pour une équipe qui se dit exemplaire. Qu’avaient-ils à cacher ? Comment peut-on accepter que des documents officiels disparaissent ainsi alors qu’une équipe nouvelle arrive en mairie. Où est la continuité républicaine ? Nous regrettons à ce sujet que Monsieur Beneytou ne soit pas intervenu rapidement pour arrêter  cette destruction. Il aurait fallu qu’il missionne un huissier pour constater cette action anti-démocratique et qu’il en informe le préfet. Il ne l’a pas fait et cette inaction est vraiment dommageable pour la ville.

z24225

Cette fébrilité s’est accompagnée d’une agressivité débordante que l’on a pu constater le jour de l’installation du conseil. Elle s’est poursuivie par le dépôt d’un recours auprès du tribunal administratif pour annuler les élections. Nous ne nous prononcerons pas sur les aspects juridiques et procéduraux de ce recours. Le tribunal tranchera dans les 3 mois. Par contre, nous pouvons dire un mot sur le motif « politique » du recours. Motif farfelu et folklorique selon lequel notre liste aurait trompé les «électeurs » en se présentant pour une liste divers gauche et en passant un accord secret avec Monsieur Beneytou. Toujours la théorie du complot pour masquer ses insuffisances. C’est vieux comme le monde. On s’étonne qu’une liste qui se vante de posséder en ses rangs des « juristes prestigieux » ait pu commettre une telle ineptie. Nous ne doutons pas que le tribunal administratif retoquera ce moyen sans même l’examiner. On s’étonne ensuite que les tribunaux soient encombrés. Sur le fond, si fond il y a, disons simplement que nous ne nous sommes jamais présentés comme divers gauche et tous nos documents l’attestent. Cette qualification de divers gauche est une désignation arbitraire de la préfecture et nous n’y pouvons rien. Nous avons maintenu notre liste au deuxième tour, dénonçant clairement les politiques des 3 autres listes, « manœuvre » singulière pour des personnes qui souhaitent favoriser l’une ou l’autre d’entre elles.

Le PS de Chilly Mazarin s’en tient à ce scénario débile pour maintenir ses militants mobilisés. Il est vrai que ce n’est pas avec l’originalité de ses idées qu’il  pourrait le faire.

Henri Fiori

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Pour un plat de lentilles ?

ob_8b62ab975ba18de5a0abcaddafb31cbf_honte-620

Dimanche 6 avril 2014. Une semaine après les élections qui ont vu la victoire de l’équipe de JP.Beneytou, le Conseil municipal d’installation de la nouvelle équipe s’est tenu dans une ambiance  de haine incroyable. Beaucoup d’élus des villes voisines s’étaient déplacés dont François Lamy, Jérôme Guedj et Vincent Delahaye. La majorité sortante a fait preuve, comme à son habitude depuis le début de la campagne, d’une attitude agressive et anti démocratique. Dans la suite du tract abject qu’ils avaient distribué sur le marché jeudi dernier, Madame Rezgui et Monsieur Funès ont concentré leurs attaques sur notre liste et principalement sur moi. Ils ont remis en cause le choix de Hervé-Pierre Maltrud pour nous représenter, avançant l’argument particulièrement stupide selon lequel nous aurions, entre les deux tours, négocié avec le nouveau maire pour consolider sa majorité en désignant un ancien élu UMP. Du grand n’importe quoi ! Le pire, c’est que les militants PS sur place semblaient croire à cette ineptie.

 

Qui aurait eu intérêt à un tel marché ?

Monsieur Beneytou ? Il dispose d’une majorité large de 24 sièges sur 33. Que lui aurait apporté une voix supplémentaire ? Rien

La liste du Rassemblement Républicain ? Pourquoi nous serions nous lié les mains ? Qu’aurions nous obtenu en nous vendant ainsi ? Probablement un plat de lentilles.

Une volonté de salir

En fait les colistiers Rezgui-Funès savent très bien qu’il n’y a pas de marché entre l’équipe Beneytou et la nôtre. Leur volonté est de salir mon image et celle de mon équipe auprès des Chiroquois. Après les menaces physiques et les insultes de monsieur Rezgui, Ils jettent mon nom en pâture à une masse de gogos prêts à croire la première saloperie venue. Je ne les laisserai pas faire et par respect envers mes parents qui ont habité longtemps cette ville, je les préviens que je me réserve le droit de les attaquer en diffamation.

C’est dur de perdre le pouvoir.

Ils ne peuvent admettre d’avoir perdu le pouvoir du fait de leur impéritie et de leurs manigances. Ce n’est pas nous qui avons déposé dans l’urne les bulletins de vote anti-Rezgui. Ce sont les Chiroquois. Nous avons, par respect pour nos électeurs du premier tour, tenus à être présents au deuxième tour. Certains nous ont quittés, d’autres sont restés avec nous. Chacun a fait son choix démocratiquement. En fait Madame Rezgui estime que nous aurions dû nous reporter sur elle après avoir dénoncé sa gestion pendant toute la campagne. C’est comme cela qu’elle envisage la politique. Des reniements, des petits calculs, des magouilles. Et bien non ! Nous ne sommes pas comme cela. Droits dans nos bottes, nous maintenons nos positions, notre programme. Nous sommes dans l’opposition, nous y restons et Hervé-Pierre Maltrud qui a prononcé un discours remarquable, particulièrement écouté par l’assemblée, nous représentera.

Quant à Monsieur Funès, je voudrai lui dire que son discours final était indigne. Il a terminé sa carrière municipale de la pire des manières, en attaquant lâchement un adversaire (moi) qui ne pouvait lui répondre. Comment cela s’appelle-t-il, Monsieur Funès ? Ne vous étonnez pas que notre groupe ne vous ait pas laissé achever votre discours lamentable. Vous ne sortez pas grandi de cette affaire.

Henri FIORI

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Décidément, Ils ne comprendrontjamais rien


DSCF1475-copie-1
Suite au séisme électoral de dimanche à Chilly Mazarin, l’ancienne équipe municipale Rezgui-Funès n’en finit pas de ruminer bruyamment sa défaite. Dernier épisode en date : Dans « Essonne info »pour dénoncer un prétendu accord entre la liste « Rassemblement Républicain » Chilly Citoyen Solidaire et l’UMP au prétexte que c’est H.P.Maltrud qui représentera  le Rassemblement Républicain au Conseil.

Dans cette nouvelle péripétie, la mauvaise foi ne cède en rien au délire politicien, mais ce n’est pas étonnant quand on connaît les auteurs de la manœuvre. Qu’en est-il exactement ?

Compte tenu des résultats du deuxième tour, nous n’avons eu qu’un seul élu. C’est peut-être regrettable mais c’est la décision de la population et c’est l’application de la loi électorale. Si nous avions maintenu le score du premier tour, nous aurions eu 3 élus, ce qui aurait changé la donne. La situation de chacun des premiers membres de la liste a été examinée démocratiquement en présence de tous. Faut-il le dire encore? Nous ne fonctionnons pas  comme les partis politiques. Tout se fait au grand jour. Je ne souhaitais pas repartir pour 6 ans d’opposition, sans moyens pour peser sur les décisions. Miranda Waessem et Habib Hanana étaient sur la même position. Florence Sandrin n’avait pas le vécu  municipal pour tenir seule une position au sein d’un environnement à priori hostile. D’autres membres de la liste se sont alors proposés. H.P.Maltrud étant le premier sur la liste, nous avons accepté à l’unanimité qu’il serait notre représentant. A aucun moment, nous ne nous sommes posé la question de savoir quelle était son origine politique. C’est cela que nos adversaires ne comprennent pas. Ils en sont toujours à leurs replis sectaires et partisans alors que nous essayons d’inventer autre chose. Ce n’est pas l’étiquette qui fait le groupe, c’est son fonctionnement et c’est son programme. En disant cela, nous sommes profondément républicains et citoyens, contrairement à d’autres qui prônent le favoritisme d’appartenance.

Quant aux accusations de Funès et de Rezgui sur un accord que nous aurions passé avec le futur maire entre les deux tours,  qu’en penser ? Rien d’autre que pitoyable. La douleur d’avoir perdu tout ce qu’ils ont perdu dimanche les entraîne à dire n’importe quoi. Ils sont déchaînés. Leurs repères volent en éclats comme en témoignent les incroyables messages sur la page facebook du parti socialiste de Chilly Mazarin. Chiroquois allez y voir la médiocrité des propos et faites vous une opinion ! Vous vous rendrez compte pour ceux qui en doutent encore que vous n’avez rien perdu dimanche. Qu’on soit donc bien rassurés, nous sommes toujours dans l’opposition et fermement. Ce n’est pas le programme de Monsieur Beneytou qui aurait pu nous faire changer d’avis.

Comment allons-nous fonctionner maintenant ?

Nous aurons deux piliers : un élu au conseil et une association pour le soutenir. L’élu sera là pour nous représenter. Avant chaque conseil, l’association se réunira pour prendre une position sur chaque délibération et notre élu tiendra ces positions. Nous aurons ainsi un fonctionnement démocratique qui permettra à chacun de faire passer ses idées à travers les votes de l’élu.

Notre association n’aura pas que cette fonction. Outre la question municipale, elle s’attachera à être un lanceur d’alertes sur les situations individuelles ou collectives délicates, voire désespérées qui dans cette ville se multiplient sans que personne n’y fasse rien.

A bientôt donc

Henri fiori

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Merci aux 654 électrices et électeurs qui nous ont fait confiance au deuxième tour de ces élections municipales.

1984714-dates-elections-municipales-2014-reservez-vos-dimanches

Pendant la dernière semaine, nous avons été interrogés sur notre position du deuxième tour. Certains nous demandaient de passer un accord avec la liste UMP. D’autres moins nombreux nous proposaient de nous retirer au profit de la liste du PS. La majorité de nos électeurs du premier tour enfin nous sollicitait pour maintenir notre cap.

Fidèles à nos principes, nous n’avons négocié avec personne. Certes 442 électeurs nous ont quittés pour se reporter sur les listes qui étaient arrivées en tête au premier tour. Ils l’ont fait sans la moindre illusion, dans un réflexe de « vote utile » avec le regret de ne pouvoir continuer avec nous.

Le résultat de cette élection s’est joué à 130 voix avec la défaite de la municipalité sortante. Nous ne la regretterons pas surtout après la soirée de dimanche au cours de laquelle des insultes et des menaces physiques ont été proférées à l’encontre de nos candidats par les militants et les ex-élus du PS et nous avons, à ce sujet, déposé une main courante au commissariat de Longjumeau. Les tenants du groupe Rezgui-Funès se répandent aujourd’hui dans les journaux pour nous faire porter la responsabilité de la défaite. Ils n’ont toujours rien compris à la situation.  Madame Rezgui persiste dans son erreur lorsqu’elle nous présente comme une liste divers gauche qui aurait dû se reporter automatiquement sur elle au deuxième tour. Nous lui avons pourtant répété pendant la campagne que nous ne faisions plus partie de sa « famille » et que donc nous n’étions pas des dissidents mais une liste indépendante. Il n’est pire sourde…Notre liste n’est qu’un révélateur de la situation. Sinon comment comprendre que beaucoup d’électeurs de gauche, mais pas uniquement, se soient portés sur nous dès le premier tour, nous liste « si médiocre et sans talent » (sic) ?  Il y avait en fait à Chilly un rejet de l’équipe sortante qui débordait largement du champ traditionnel de l’opposition. On ne perd pas 25 points en 6 ans sans qu’il y ait des raisons locales fortes. L’équipe battue a beau jeu également aujourd’hui de charger l’ex-premier ministre jean-Marc Ayrault pour avoir  mené une politique qu’ils ont, eux-mêmes, soutenue pendant deux ans, mais ça ne tient pas. Ce qu’ils appellent encore « la gauche » à Chilly paie aujourd’hui ses dérives clientélistes et claniques, son autisme politique et les manigances du passage de témoin foireux d’octobre 2012.  Il suffisait pendant cette campagne de faire du porte à porte ou d’aller sur les marchés pour entendre les récriminations des habitants : aucune écoute, le mépris, l’arrogance et l’autosatisfaction. Lorsque Gérard Funès dit au Parisien qu’ils n’ont rien vu venir, nous ne sommes pas étonnés. Tout est dans cette phrase !

Alors, que va-t-il se passer maintenant ? Au cours de  la campagne, nous avons mis en avant notre indépendance et mis en garde les électeurs contre les travers habituels des partis traditionnels, sans parler du pire d’entre eux, le FN qui leur sert la soupe à tour de rôle en tentant et en réussissant à faire son chemin nauséeux. Nous avons ainsi dénoncé la suffisance de la municipalité sortante et l’insuffisance de l’UMP. Nous ne retirerons rien à ce que nous avons dit. Nous sommes très inquiets sur ce qui va se passer à Chilly dans les mois à venir. L’inanité des programmes de nos adversaires est grave. Sans parler du programme Rezgui qui n’a plus cours aujourd’hui et qui témoignait d’une absence totale de perspective, on ne peut qu’être perplexe sur les priorités du programme Béneytou, d’autant que les mois et années qui viennent vont être durs pour les collectivités territoriales. Va-t-il y avoir une décision modificative (budget supplémentaire) dans le mois qui vient ? Quel est l’avenir du centre de loisirs inepte de la Fontaine Augère ? Que va devenir la réforme des rythmes scolaires contre laquelle l’UMP s’était prononcée sans proposer de mesure alternative ? Quel est l’avenir du quartier de la gare à propos duquel on n’a pas très bien compris si M.Beneytou était pour ou contre ? Va-t-il prendre une initiative pour la création d’une maison médicale pluridisciplinaire ? Et pour le déménagement de la caserne des pompiers ?  Sans parler de l’intercommunalité, sujet primordial des années futures. Nous sommes vraiment dans le flou sur toutes ces questions essentielles et sur d’autres.

Nous comprenons qu’une équipe a besoin de se mettre en place et nous respecterons donc le délai républicain dont elle a besoin. Nous attendons a minima qu’elle fasse preuve d’un respect de l’opposition en lui donnant les moyens de travailler. Ce sera déjà un bon départ et un changement par rapport à la morgue précédente. Pour le reste, nous serons très attentifs aux premières mesures que cette équipe prendra. Et nous ne manquerons pas de faire connaître à la population notre position.

Pour ce qui nous concerne, nous n’aurons qu’un seul élu. Son travail sera difficile mais telle est la volonté des électeurs et il faut la respecter. Nous n’allons pas nous arrêter à ce travail. Nous allons poursuivre le débat à partir du programme que nous avons élaboré lors de la campagne. Nous avons la faiblesse de croire que l’avenir de Chilly Mazarin passera par l’application de nos propositions et nous nous battrons donc pour elles. Nous continuerons notre engagement sous une forme associative, répondant ainsi à la demande de nombreux électeurs qui souhaitent nous rejoindre.

Ainsi, nous aurons le sentiment de respecter toutes celles et tous ceux qui nous ont accompagnés dans ces municipales 2014.

Merci encore et à bientôt

Henri FIORI

Publié dans Uncategorized | Un commentaire

Bonjour

Vous êtes un(e) fidèle lecteur (trice) de notre blog et nous vous en remercions. Vous savez que nous avons décidé de présenter une liste aux suffrages des Chiroquois lors de l’élection municipale de mars 2014 avec Henri FIORI comme tête de liste.

La Commission nationale des comptes de campagne nous ayant recommandé de créer un blog spécial à l’occasion de cette élection, nous nous sommes rendus à cet avis et avons créé un nouveau blog www.henri-fiori-2014.fr que vous pouvez consulter dès maintenant et qui comprendra tous les éléments de notre campagne.

election

Toutefois nous maintenons le blog actuel dans lequel nous continuerons à insérer les interventions de nos élus au sein du conseil municipal.

Bien à vous

Chilly Citoyen Solidaire

Publié le par CHILLY CITOYEN SOLIDAIRE | Un commentaire

C’est aux Chiroquois de décider par référendum!

Vue des documents imprimés et mis sous plis pour le référendum du 29 mai prochain sur le Traité Constitutionnel par quelques 200 agents de la préfecture le 23 avril 2005 dans une grande salle à Condé sur Vire. A cinq semaines du référendum en France sur le Traité européen, le non reste majoritaire dans les sondages, atteignant selon les instituts entre 52% et 58%.    AFPPHOTO MYCHELE DANIAU Some 200 agents of the Manche prefecture prepare the voting documents for the EU's proposed constitutional referendum to be sent to the 177 600 voters of the region 23 April 2005 in Conde-sur-Vire. Recent opinion polls in France have indicated that a majority of voters could reject the new constitution in the country's May 29 referendum. AFP PHOTO MYCHELE DANIAU  AFP

Malgré une mobilisation très forte de la population et des adhérents de la MJC, M. Beneytou reste obnubilé par son projet idéologique de contrôler la culture et d’y appliquer les recettes commerciales de son employeur. Il persiste dans sa volonté de supprimer la MJC. Tout le monde sait, et lui le premier, que les arguments qu’il avance sont complètement faux. Le Maire a le tort de croire qu’il peut venir à bout de la détermination des Chiroquois devant la suppression du seul équipement d’animation sud de la ville. Sa position n’a aucune légitimité puisque la suppression de la MJC n’était pas dans son programme. Aurait-il été élu s’il avait indiqué ses intentions destructrices en 1ère page de son programme ? Assurément pas. Il ne lui reste que les dépôts de plainte et les menaces d’utiliser la police municipale en plein conseil municipal.
Cette action lamentable va poursuivre le Maire tout au long du mandat. Qu’il sache que les Chiroquois lui rappelleront, à tout moment, l’impossibilité de continuer leurs activités culturelles. Qu’il sache aussi que la brusque cessation d’un subventionnement continu de 37 ans risque de ne pas être neutre juridiquement. Qu’il sache enfin que les actions en justice liées au licenciement de 40 personnes grèveront les finances de la ville. Sans parler de la méfiance qui va s’installer entre la mairie et des associations menacées du même sort en cas de caprice de nos élus.
Bref la vie ne s’annonce pas rose pour la municipalité. Pourtant une solution existe pour mettre tout le monde d’accord : la démocratie. Récemment, Wissous a organisé un référendum pour connaître l’avis des habitants sur l’intercommunalité que leur ville devait rejoindre. Les Chiroquois doivent aussi pouvoir s’exprimer sur la suppression de la MJC.
NOTRE GROUPE EXIGE UN REFERENDUM ET FERA TOUT POUR QUE CETTE SOLUTION S’IMPOSE.

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Hommage à Elisabeth Boudot Rédy

bougie

Elisabeth Boudot Rédy nous a quittés récemment. Elle avait assumé à Chilly Mazarin les fonctions de maire-adjoint pendant de nombreuses années sur les secteurs de la solidarité et de la citoyenneté. Femme de caractère, elle est restée fidèle jusqu’au bout à ses idées et à ses engagements. Ses chemins et ceux de beaucoup de membres de notre groupe s’étaient séparés il y a quelques années mais nous garderons toujours pour elle respect et considération

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Publié le par CHILLY CITOYEN SOLIDAIRE | Laisser un commentaire

halte-la-censure-dans-chilly-mag

Diapositive1

Lire la suite »

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Quand l’époux de la Maire de Chilly Mazarin dérape !

 

intimidation_2

Le 2 février 2014, la campagne électorale à Chilly Mazarin a dérapé. Monsieur Anouar Briki, époux
de Madame Rafika Rezgui, maire de Chilly Mazarin et candidate aux prochaines élections, a dépassé
les bornes de la bonne conduite et du respect des autres candidats.
Devant le magasin G20 et des habitants médusés, il a Lire la suite »

 

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Bonne et Heureuse Année 2014 à tous les Chiroquois.

Cette galerie contient 1 photo.

Bonne et Heureuse Année 2014 à tous les Chiroquois.Que cette année nouvelle voie la fin de l’austérité et que chacun puisse trouver, au-delà d’une bonne santé l’équilibre dans sa famille et dans sa situation financière.

Toutes les galeries | Laisser un commentaire

DE L’AUTOSATISFACTION A LA PROPOGANDE…

Cette galerie contient 1 photo.

DE L’AUTOSATISFACTION A LA PROPOGANDE…   Chilly Magazine nous a, depuis longtemps, habitués à draper la vie de notre ville dans un manteau d’autosatisfaction. Tout y est mieux qu’ailleurs : la démocratie, la circulation, la sécurité, la jeunesse, l’urbanisme, etc…Jusqu’ici, on … Continuer la lecture

Toutes les galeries | Un commentaire

Article le parisien Essonne du 04/12/2013

Cette galerie contient 1 photo.

Toutes les galeries | Laisser un commentaire

ARTICLE le parisien Essonne du 28/11/2013

Cette galerie contient 1 photo.

Toutes les galeries | Laisser un commentaire

Article Le Parisien du lundi 25 novembre 2013

Cette galerie contient 1 photo.

Toutes les galeries | Un commentaire